Slovaquie-Pologne

L’itinéraire, des conseils pratiques, étapes, dénivelés, traces GPS de la traversée à pied des Carpates-Tatras le long de la frontière Slovaquie-Pologne puis jusqu’à Bratislava.


Slovaquie-Pologne

Le parcours :
De retour dans l’Union Européenne, je vais continuer le long des Carpates, un pied en Slovaquie, un autre en Pologne. Au départ, les Bieszczady prolongent les Carpates Ukrainiennes avec des reliefs en douceur. Je vais ensuite retrouver des montagnes plus rudes avec les Hautes Tatras. Elles culminent à 2655 mètres d’altitude. C’est un massif très touristique avec de nombreux sentiers balisés, des refuges, des stations de ski. En plein été, je risque d’y croiser du monde. Je vais ensuite orienter ma course vers le sud-ouest, quitter la frontière polonaise pour aller en direction de celle avec la République Tchèque. Les montagnes vont perdre progressivement de l’altitude, pour mourir à Bratislava, au bord du Danube. J’en aurai terminé avec plus de 700 kilomètres en Slovaquie et Pologne et plus de 2000 dans les Carpates.

Massifs traversés de la frontière ukrainienne à la frontière autrichienne : Bieszczady/Bukovské, Spiš (ou Spišská) Magura, Tatras (Vysoké Tatry – Hautes Tatras, Západné Tatry – Tatras Occidentales), Skorušinské vrchy, Oravská Magura, Malá Fatra (Petites Fatra), Strážovské vrchy (Monts de Strážov), Biele Karpaty (Carpates Blanches) et Malé Karpaty (Petites Carpates).

Informations pratiques :

Approvisionnement :
Eau, nourriture, cartouches de gaz

Hébergement :

Communication :

Paiements – carte bancaire :

Réseaux :

Marquage des sentiers :

Climat :

Passages de frontière :

Sites internet :

Il y a eu quelques tentatives de créer un itinéraire de Via Carpatia sur le modèle de la Via Alpina, mais à ce jour, l’essentiel des informations se trouvent sur des sites de particuliers. Le site d’un français, Simon Dubuis, sur sa traversée des Carpates fournit pas mal d’informations sur sa marche et son itinéraire avec notamment une trace GPS et le guide et récit de sa traversée. On y trouve aussi des liens, notamment sur une page sur Summitpost d’Eric Visentin et sur celui de Transcarpates.

Sur le site Summitpost, on trouve des informations sur les différents massifs.

Pour la Slovaquie, le site de carte mapy.hiking.sk est très pratique. En zoomant, on a accès à de bonnes cartes topographiques avec les sentiers avec description. Il est également possible de rajouter sur la carte les hébergements avec les coordonnées.

Le site de cartographie tchèque Mapy.cz propose de belles cartes en ligne, bien détaillées, avec les sentiers pas seulement pour cette région mais aussi au-delà.

Une liste très exhaustive des abris, refuges de Slovaquie se trouve sur le site Hiking.sk. Une fois que l’on a déterminé sa région de recherche (pas forcément évident), les abris sont listés. Pour les situer, on peut utiliser le lien qui renvoie à la position GPS sur fond de carte du site mapy.hiking.sk. Pour chaque abri : informations détaillées sur l’eau, l’état…

Le site slovaque.eu propose des cours de slovaque en ligne avec vidéo, enregistrements…

Trace GPS – Carthographie :

Pour la préparation du tracé, j’utilise beaucoup les sites de partage de trace comme Wikiloc ou GPSies . Sur ce dernier, ainsi que sur Waymarked Trails figurent les principaux sentiers officiels…Je me suis aussi aidé de la trace de Simon Dubuis.
Ensuite pour la réalisation de la trace, les sites GPSies et Wandermap permettent de tracer en suivant les routes et sentiers existants. Enfin, avec l’incontournable MyGPSfiles , j’assemble les traces, les corrige. Cela me permet d’avoir in fine une « belle » trace GPS de 3800 kilomètres.

Ensuite sur le terrain, j’utilise l’application Iphigénie. Elle permet notamment d’avoir les cartes OpenTopoMap en cache (accessibles sans connexion). Ce sont de bonnes cartes avec les sentiers, refuges et cabanes représentés. Elle permet également d’envoyer des balises pour indiquer sa position (s’il y a du réseau) ; cela peut être sécurisant dans certaines occasions.
En complément, l’application Viewranger offre à peu près les mêmes services, avec de meilleures vues satellites mais pas OpenTopoMap.

Trace GPS :

Il s’agit d’un projet de tracé. Le départ est prévu au printemps 2019 et le tracé évoluera en fonction des réalités du terrain. Pour chaque étape, voir les informations importantes ci-dessous.
Lien pour télécharger la trace GPS : :

Les étapes :

1 Départ – Arrivée
Xkm Commentaires : . Dénivelé Xm.
D+ : Logistique :Pour les informations pratiques.
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :