Arménie

L’itinéraire, des conseils pratiques, étapes, dénivelés, traces GPS de la traversée à pied de l’Arménie de la frontière iranienne au sud à la frontière géorgienne au nord : 560 kilomètres de marche pour l’essentiel dans les montagnes.

Le parcours en Arménie

De la frontière iranienne au sud à celle avec la Géorgie au nord, mes 560 kilomètres de traversée à pied de l’Arménie ont été assez faciles à construire. Je me suis inspiré du Transcaucasian Trail. Il existe une trace à travers tout le pays et certaines parties sont balisées. J’ai malgré tout pris quelques libertés en essayant notamment d’aller plus directement en différents endroits (environ 200km en moins que le parcours officiel).
C’est un chemin exigeant par ses parties en autonomie et parce qu’il est souvent en altitude au-delà de 2000 voire 3000 mètres. Mais c’est une superbe longue marche avec des chemins globalement faciles à suivre, un mélange nature et culture et la découverte de l’hospitalité arménienne.
Dès le départ, l’environnement est très haute montagne avec des vues sur les montagnes à la frontière du Nakhitchevan et le mont Khustup.
La partie entre Kapan et Areni permet de découvrir des sites superbes comme Tatev et Noravank mais aussi des beaux paysages de moyenne montagne.
La traversée en autonomie de la chaîne de Gegham avec ses lacs et ses anciens volcans (dont l’Ajdarak à 3597m d’altitude) est un moment fort avec des vues somptueuses.
Après le lac de Sevan, la mer des Arméniens, les montagnes autour de Dilijan, la Suisse de l’Arménie sont particulièrement harmonieuses.
Avant de quitter le pays, le canyon de Debed, Haghpat et Sanahin complètent bien cette belle traversée à pied de l’Arménie.


Toutes les photos :

En cliquant sur l’image ci-dessous

Informations pratiques :

Approvisionnement :
Eau : je n’ai pas rencontré trop de difficultés pour trouver de l’eau. Sur certaines parties (par exemple dans le sud), il faut un peu anticiper. J’ai marché en juin, peut-être que plus tard dans la saison, la situation est plus difficile.

Nourriture : finalement, on arrive à se ravitailler à peu près correctement en plusieurs endroits et il y a assez fréquemment des petites épiceries de secours (voir tableau ci-dessous).
J’ai laissé des réserves en passant à Areni sur la route vers la frontière iranienne (même si le supermarché d’Areni offre finalement pas mal de choix). La difficulté en faisant cela, c’est de s’entendre au préalable avec le chauffeur de minibus qui fait la liaison d’Erevan à la frontière pour qu’il vous garde une place et vous prenne au passage. Il y a de fortes probabilités que le chauffeur ne parle qu’arménien et avec de la chance un peu en russe.

Matériel de randonnée : À Yerevan, le magasin de sport Camp.am (1 Artsakh Ave) propose tout type d’équipement ainsi que des cartouches de gaz à vis ou percussion. Il est également possible de trouver des cartouches de gaz à Hike Armenia (5 Vardanants St).

Dangers :
Chiens : Le danger le plus fréquent sera probablement celui des chiens de troupeaux. Voir les recommandations du site Armenian Geographic.
Première mesure de protection, j’étais vacciné contre la rage.
Ensuite :
1 Meilleure solution, être d’abord repéré par le berger qui t’accompagne pour traverser la zone occupée par le troupeau
2 J’avais toujours des cailloux avec moi. Le seul fait de les menacer avec les tient à distance. Même simuler d’avoir un caillou à la main est efficace.

Ours : il y a des environ 600 ours en Arménie. J’ai vu des ours lors de ma marche sur l’Appalachian Trail en 2017 ; j’en ai vu aussi en Roumanie en 2019. Je ne m’inquiète pas outre mesure mais reste prudent dans les zones boisées pour ne pas surprendre un ours et pire une ourse. La seule fois où j’ai vu des traces d’ours, c’était à 3200 mètres d’altitude dans les monts Gegham.

Autres animaux : il y a aussi des loups mais il y a peu de chance de voir cet animal qui évite l’homme. Il faut faire attention aux serpents (par exemple les vipères en Arménie).
Cette région ne fait par contre pas partie de celles particulièrement à risque pour la maladie de lyme ou l’encéphalite à tiques. Dans cette région, les tiques peuvent occasionner des fièvres intertropicales récurrentes. J’ai eu des tiques assez régulièrement dans le sud.

Transport d’Erevan à la frontière iranienne : les minibus partent le matin vers 7h-7h30 de la station Sasuntsi David.

Hébergement : voir tableau ci-dessous. Il faudra de toutes façons la tente sur certaines parties. Dans les guesthouses, le prix habituellement tourne autour de 25/30€ la demi-pension.

Communication : le russe est très largement pratiqué. L’anglais très rarement. Je recommande d’apprendre à minima un peu de russe ou bien sûr d’arménien.

Paiements – carte bancaire : les paiements par carte bancaire sont assez répandus dans les commerces et les hôtels. Il y a régulièrement des distributeurs automatiques.

Réseaux : MTS-Viva Cell a la réputation d’avoir la meilleure couverture. J’ai pris un forfait pour 20€ environ (pendant 1 mois : 10Gb + illimité sur Instagram, Facebook, YouTube… + 25h de communications téléphoniques et 500SMS). Je n’ai pas eu une seule journée sans avoir à un moment donné du réseau.

Marquage des sentiers : hormis certaines courtes sections (Khustup, Vayotz Dzor vers Gomk, Dilijan, Haghpat), les chemins ne sont pas balisés. Mais globalement, les chemins sont faciles à suivre et en général, il ne sont pas embroussaillés.

Climat : je suis parti fin mai. Il faisait déjà très chaud à basse altitude et dans le sud. Il restait quelques petits névés dans le sud et pas mal de neige dans les monts Gegham (mais les névés se passaient sans difficulté, le relief n’y est pas trop escarpé). Sur la deuxième partie, le temps était très instable avec orages fréquents l’après-midi.
Je pense que le mois de juin est la période idéale pour cette marche.

Parcs naturels et permis spéciaux : voir le site du Transcaucasian Trail pour la procédure concernant le parc national d’Arevik au sud où il est recommandé de s’enregistrer au préalable.

Matériel : voir la page d’introduction Caucase-Turquie pour la liste de mon équipement.

Sites internet :

Incontournable, le site du Transcaucasian Trail fournit à peu près toutes les informations nécessaires (trace GPS, approvisionnement, hébergement…) sur les parties déjà repérées en Arménie : Syunik, Vayots Dzor dans le sud, la traversée des montagnes Gegham et le parc national de Dilijan.

Plus au sud, on trouve sur le site d’Ark Armenia des informations sur les chemins dans la région de Syunik (Kapan, Tatev) et notamment sur la partie entre le mont Khustup, Kapan et Tatev.

Hike Armenia donne des informations sur des chemins de randonnée dans tout le pays (plutôt sur la journée). Il est possible de télécharger une application avec les tracés de ces chemins, les sites à visiter et les possibilités d’hébergement .
Le site Armenian Geographic propose également des itinéraires et des informations générales.

Val Ismaili a réalisé cette traversée à pied de l’Arménie à peu près sur le même itinéraire que le mien. Il donne des informations pratiques sur son site. En 2019, James Stearn a fait également à peu près la même marche. Voir son site avec notamment des photos superbes.

Pour l’histoire, la culture… voir le site Armeniapedia.org.

Trace GPS – Carthographie :

Sur le site du Transcaucasian Trail, j’ai téléchargé plusieurs longs tronçons qui ont constitué la colonne vertébrale de mon projet de tracé.

J’utilise aussi les sites de partage de trace comme Wikiloc. Sur Waymarked Trails figurent les principaux sentiers officiels.
Pour la réalisation de la trace, le site brouter.de permet de tracer en suivant les routes et sentiers existants. Enfin, avec l’incontournable MyGPSfiles , je travaille sur les parties en vue aérienne, j’assemble les traces, les corrige. Cela me permet d’avoir in fine une « belle » trace GPS de l’ensemble du parcours.

Sur le terrain, j’utilise l’application Iphigénie. Elle permet notamment d’avoir les cartes OpenTopoMap en cache (accessibles sans connexion). Ce sont de bonnes cartes avec les sentiers, refuges et cabanes représentés. Elle permet également d’envoyer des balises pour indiquer sa position (s’il y a du réseau) ; cela peut être sécurisant dans certaines occasions.
L’application Mapy.cz est aussi très bien. En plus, elle est gratuite. Les sentiers balisés sont représentés. Il est facile de télécharger pour tout un pays les cartes pour y avoir accès hors réseau.

Il existe aussi les vieilles cartes russes au 50000ème ou 100000ème mais je préfère utiliser les cartes sur les applications et sites ci-dessus.

Trace GPS :

La trace ci-dessous a été reconstituée à mon retour. Il convient dans tous les cas de privilégier la réalité sur le terrain. En cas de passage sur un terrain privé, s’assurer de l’autorisation du propriétaire.
Lien pour télécharger le projet de tracé en format GPX :

Les étapes :

Arménie Km Cumul km D+ Info
Agarak (frontière) Ագարակ 0 0   Hôtels : Marishok Tél.+37477821110 – ML Tél.+37477091222 – Samuel Tél.+37494842422 – Nreni Tél.+37477815419
Meghri Մեղրի 9 9 120 Hôtel Meghri Tél.+37494563100 – Khachats Toun Tél.094 804902 – Haer B&B Tél.+37493545414 – Hôtel Family Tél.+37477272080 – commerces 
1 Agarak – Meghri Le long de la route et de la frontière. Avant Meghri, traversée d’un jardin pour rejoindre un chemin. 9km 120m D+
Anahiti Aghpiour Անահիտի աըբյուր 11 20 1320 Source d’Anahiti. Bon débit fin mai 2022. Bon endroit pour bivouaquer à proximité. Départ raccourci (2km et 100m de dénivelés en moins que le tracé)
Source 2130m 4 24 410 La source sur la carte coulait avec un débit très faible
Ruines 2290m 2 26 150 L’eau sur la carte se limitait à une flaque boueuse
Vallon avant le col vers le village de Kaler 3 29 70 Le ruisseau coule avec un bon débit
2 Meghri – Bord d’un ruisseau avant le col vers le village de Kaler Le sentier est facile à suivre, assez lisible. Il y a des rubans de balisage qui aident bien (sauf sur toute la zone avant la source d’Anahiti où il y a eu un incendie). Bon endroit pour bivouaquer à la source. J’ai laissé la trace pour rejoindre la crête directement. Cela monte bien et fait gagner 2km et 100 mètres de dénivelés. Ensuite vague sentier puis piste. J’ai laissé ensuite la trace du TCT pour aller plus directement vers le mont Khustup en suivant la piste qui va en direction de l’embranchement vers le village de Kaler. 20km 2010m D+.
Chemin de Kaler Կալար2540m 4 33 340  Un peu après l’embranchement, bon ruisseau et source plus haut
Source 5 38 550 À flanc sous le sommet à 3240m. Bonne source (38°57’53″N – 46°16’32″E)
Mont Khustup
8 46 540  
Source sous Khustup Խուստուփ 1 47 0 Elle coulait bien fin mai
Eau 2 49 0 Débit plus faible
Nafcha (ou Stdorotd Ստորոտ) 3 52 40 Point d’eau
Baghaburj Բաղաբուրջ 9 61 100  
Kapan Կապան 3 64 0 Tous services (autant de choix qu’à Erevan dans le supermarché du centre) – Camping et bungalow Ark Armenia Tél.+374 95 887895 – Hôtel Mi&Max Tél.+374 28520300 – Darist Hotel Tél.+374 28 56 26 62 – Lernagorts Hotel Tél.+374 285 28039
3 Bord d’un ruisseau avant le col vers le village de Kaler – Kapan Par une piste jusqu’à un col à 2750m au-dessus de Kaler puis par les crêtes ou à flanc sur de vagues sentiers. Cela passe facilement. Belles vues sur les crêtes frontalières avec le Nakhitchevan. Ensuite piste qui monte vers le Khustup. Elle amène presque au sommet. Pour le final, il faut un peu s’aider des mains. Descente sur Kapan par un excellent sentier puis piste (que l’on coupe par endroits). Quelques bons points d’eau (embranchement de Kaler, à flanc sous sommet à 3249m ou dans le vallon après. Ceux dans la descente du Khustup coulaient de moins en moins au fur et à mesure de la descente). 34km 1570m D+
Arajadzor Առաջաձոր 10 74 880 Logement possible Ark Armenia
Dzorastan Ձորաստան 3 77 110 La source avant Dzorastan coulait mais faiblement. Abri avec table à côté.
Vanek Վանեք 3 80 120  
Antarashat Անտառաշատ 3 83 220 Guesthouse Roman Harutyunyan (Tél.098009150 j’ai appelé, pas de chambre. Visiblement, ne fait plus guesthouse).
4 Kapan – Au-dessus d’Antarashat De Kapan, je suis passé par des sentiers agréables en partie en forêt et avec de belles vues sur le mont Khustup pour récupérer le Transcaucasian Trail au-dessus d’Arajadzor. Je l’ai ensuite suivi, là aussi beaucoup de passages agréables en forêt. Les 3 villages traversés sont peu peuplés et sans commerce. La source avant Dzorastan coulait mais faiblement. Abri avec table à côté. 20km 1400m D+
Kashuni Քաշունի 11 94 840 Bonne fontaine ainsi que dans la descente vers Tandzatap avant de quitter la route de Kapan.
Tandzatap Տանձատափ 6 100 160 Source avant le village.
Tatev Տաթև 3 103 250 Plusieurs guesthouses – Old Tatev Tél.+374 98 950595. Épicerie (pain, fromage, sudjuk…)
5 Au-dessus d’Antarashat – Tatev Je n’étais pas sur le Transcaucasian Trail mais il y avait du balisage de chemin de randonnée. Aucune difficulté sur des chemins et sentiers faciles. Belles vues. Passage par Kashuni dans un beau site. À partir de Tandzatap, à nouveau sur le TCT. Pas de soucis d’eau : bons ruisseaux au niveau des derniers virages avant le col au-dessus d’Antarashat. Petits ruisseaux vers la bergerie à 2000m d’altitude. Bonne fontaine à Kashuni ainsi que sur le bord de la route et avant Tandzatap. 19km 1190m D+
Fontaine et abri
16 119 1040
Darbas Դարբաս 3 122 20 Supermarché avec à peu près de tout. Pharmacie.
6 Tatev – 2km avant Tolors La petite piste de montagne que j’avais prévu de suivre est en train d’être aménagé comme nouvelle route pour desservir le sud du pays. Je conseille donc de passer par l’ouest de la montagne հաշտասար (Hashtasar 2555m) ou de suivre les crêtes à partir de ce sommet. La trace a été modifiée mais je n’ai pas suivi ce chemin. Bons ruisseaux dans la montée après Tatev. Bonne fontaine avec abri, table et bancs dans le vallon avant Darbas. Après Darbas, piste qui devient agréable une fois sur les hauteurs (dans les bois). On traverse deux ruisseaux puis une source avant de recommencer à monter et un autre ruisseau avant la dernière montée. Point d’eau 2km avant Tolors. 29km 1980m D+
Tolors Տոլորս 12 134 930 Hébergement Tél.+37477336100 – Sisian (à 3km de la trace) : tous services
Brnakot Բռնակոթ 10 144 190 Épicerie
Shaghat Շաղատ 11 155 440 Épicerie
7 Deux kilomètres avant Tolors – Au-dessus du lac de Spandaryan Étape essentiellement sur des pistes assez sauvages sur des hauts plateaux. Pas de difficultés. Quelques filets d’eau dans les ruisseaux avant le point haut entre Shaghat et le réservoir. Un bon ruisseau en descendant vers le lac. 33km 1320m D+
Gorayk Գորայք 20 175 890 Village à 2km, au bord de la route, bar
Artavan Արտավան 20 195 930 Taron guesthouse Tél.+37498826442anahitnarek1992@.ru, camping Tél.+37477579345 – minuscule épicerie (biscuits, boissons).
8 Au-dessus du lac de Spandaryan – Artavan Piste qui fait le tour du lac puis sentier et montée vers la côte 2800m dans les prés. On peut passer à peu près partout. Pas de difficultés. Semblant de sentier ensuite et descente directe vers Artavan via le lac Hayeli. Beaucoup de ruisseaux tout le long du parcours et quelques sources. 31km 1140m D+
Gomk Գոմք 9 204 510 Guesthouses : Gomkers Tél.+374 77 002671 – Benson Tour Tél.+37477995722 – Nvard Tél.+374 93 58 79 68 – raccourci après Gomk qui coupe les virages 2km de moins?
Martiros Մարտիրոս 11 215 480 Épicerie, Guesthouse Vem Tél.+37494520069 – Mher Tél.+374 (0)98 83 21 63.
9 Artavan – Old Martiros Sentiers bien balisés que j’ai suivis sauf dans la descente vers Gomk et sur quelques autres courtes sections. Un gros ruisseau (cascade) entre Gomk et Martiros et ensuite plusieurs filets d’eau. 21km 980m D+
Horadis 15 230 580 Village abandonné, église Sourp Nikoghos. Très bonne fontaine à côté de l’église
Gnishik Գնիշիկ 10 240 520 Gnishik Visitor Center Tél.+37477444184
10 Old Martiros – Gnishik Via le village abandonné d’Horadis, sur des pistes toutes la journée sauf une partie sur les hauteurs avant Gnishik. De l’eau dans les ruisseaux avant et après Horadis. Très bonne fontaine dans le village abandonné près de l’église. 25km 1100m D+
Noravank Նորավանք 11 251 430 Hôtel et restaurant Tél.+37493368700. Fontaine
Areni Արենի 10 261 320 Supermarchés (pas mal de choix dans celui à l’est du village après le pont sur la route de Khachik) – Guesthouses : Areni Wine Art  Tél.+37494536329 – Anna Dom Tél.+374 98 861025 – un nouvel hôtel doit ouvrir en 2022 Areni Lodge Tel.
11 Gnishik – Areni Voulant passer par Noravank puis par Areni, j’avais imaginé un chemin arrivant au monastère par le haut (cela évitait l’aller-retour pour le visiter). J’avais quelques craintes sur le passage entre les falaises. Finalement, il y a un semblant de sentier et cela passe bien. Après le monastère, sentier balisé jusqu’au village abandonné d’Amaghu puis descente vers Areni par un vague sentier qui suit une canalisation d’eau dans un vallon. Bonne fontaine au col au-dessus de Gnishik où on quitte la route. Fontaine au monastère et au col au-dessus d’Amaghu quand on laisse la route. L’eau coule dans le haut du vallon et il y a une fontaine avant de récupérer la route au-dessus d’Areni. 21km 760m D+
Aghavnadzor Աղավնաձոր 9 270 580 Guesthouses : Khachik Karapetyan Tél.+374 77 557725 – Vineyard Hill Tél.+374 94 508456 – Ne – Alvina Nersisyan Tél.093 807661 / 098 628213 – épiceries (pain, fromage, saucisson,fruits, légumes…).
Le lac d’Hors Հորսի լիճ 10 280 770 Abri et bonne source.
Hors Հորս 4 284 100 Hors : guesthouse Tél.099 055006. Point d’eau
12 Areni – Hors D’Areni par des chemins dans les vignobles puis piste. Deux sources avant le lac d’Hors mais la meilleure est celle au lac à côté de l’abri. 23km 1450m
Vallée avec jardins 5 289 380
Maisons 4 293 300
Maison 6 299 140  
Maison 3 302 150  
Maison 5 307 120
13 Hors – Avant le sommet à 3076m Au-dessus d’Hors, on arrive dans de vastes étendues de prairies où on peut pratiquement passer partout. Il suffit de tenir son cap. J’ai choisi de tracer assez directement par des pistes et à travers les prairies. Il y a de l’eau partout (ruisseaux principalement et quelques sources). 30km 1290m
Qajashen քաջաջեն 15 322 790
Lac Badi բադի լիճ 17 339 700 à l’est du sommet à 3312m
Volcan Ajdahak Աժդահակ (3597m) 7 346 530
14 Avant le sommet à 3076m – Sous l’Adjahak Comme hier, cela passe à peu près partout. Plusieurs névés à traverser mais sans difficultés. De très beaux paysages. Des ruisseaux régulièrement. Petit crochet par l’Adjahak. 36km 1830m D+
Lac Akna Ակնա 10 356 100 Abri sommaire en béton (utile si orage)
Maison à l’Ouest volcan à 3225m 9 365 120 Peut servir d’abri de fortune
Maisons à l’est sommet à 2854m 3 368 10 Peut servir d’abri de fortune
Maison sud sommet 2526m 8 376 40 Peut servir d’abri de fortune
Lchashen Լճաշեն 12 388 20 Etiuni The Forgotten Kingdom The Forgotten Kingdom Tél.+374 93 704940 – épiceries
Sevan Սևան 6 394 40 Tous services, guesthouses, hôtels
Tsamakaberd Ցամակաբերդ 3 397 20
Sevanavank Սևանավանք 4 401 60 Chambre d’hôtes «Chez Sérik et Jora» (à côté du restaurant Van – Hôtels : Lavash, Albatross, Levon Vahra, Tsovinar, Sevan, Ashod Ergad (à côté du monastère), Sevan Writers House Tél. +374 96 72 29 61 – Kambuz Hotel Tél.+374 77 80 31 35 – Nirvana Hotel Tél.+374 94 48 48 55
15 Sous l’Adjahak – Lac Sévan La première partie est sublime. Ensuite, chemin très facile. On peut couper tout droit à plusieurs endroits. Il y a des bâtiments abandonnés (lac Akna…) qui peuvent servir d’abri de fortune en cas d’orages (ce qui est fréquent). Au fur et à mesure que l’on descend de moins en moins d’eau voire plus du tout en dessous de 2700 mètres d’altitude. 49km 390m D+
Semyonovka Սեմյոնովկա 18 419 860 Petite épicerie d’appoint. AM guesthouse Tél.043 159785
Dilidjan Դիլիջան 16 435 630 Tous services – Chambre d’hôtes : Nina Tél.+374 91 76 77 34 – Hôtels : Old Dilijan Complex Tufenkian Tél.+374 94 030 883 – Seno Tél.+374 93 758 595 – Toon Armeni Tél.+374 98 787 899
16 Lac Sévan – Dilijan Après Sevanavank, montée sur les crêtes. De Semyonovka, piste qui monte puis sentier en hauteur et piste pour descendre. Ruisseaux avant et après Semyonovka. Ruisseau un peu après l’entrée dans la forêt en descendant vers Dilijan. 34km 1500m D+
Sentier vers Haghartsine 14 449 990
Maisons avant crête 3 452 150 Sources
Maisons après sommet 2297m Djiash? 6 458 450 Sources
Au-dessus de Atan Աթան 8 466 190 Sur la carte խեչադբյուր Khechadbyour – source qui coulait légèrement et abri à moitié détruit. 1km plus loin meilleur abri
17 Dilijan – Au-dessus de Atan Sur des pistes et sentier pour passer la ligne de crête. Des paysages très harmonieux. De l’eau régulièrement avec des bonnes sources aux alpages. 33km 1800m D+
Barakan Պաղական 5 471 190 Route h-26
Maisons 3 474 100
Maisons 8 482 190
Maisons dans le vallon 2 484 0
Tsaghkashat Ծաղկաշատ 15 499 580 Épicerie
18 Au-dessus de Atan – Tsaghkashat Comme hier sur des pistes et sentier dans des paysages très harmonieux. De l’eau régulièrement avec des sources aux alpages. 32km 1010m D+
Haghpat Հաղպատ 7 506 140 Guesthouses – Chambre d’hôtes Chez Garo (Seda Antenessian Tél. 093 40 50 46), Hôtel Gayane Tél.+374 98 994755
Akner Ակներ 4 510 180 Épicerie
Sanahin Սանահին 4 514 140 Guesthouses – Sanahin Bridge Hotel Tél.+374 91 35 39 38
Alaverdi Ալավերդի 6 520 90 Tous services – Palma B&B Tél+374 77 82 21 51 – Aparthotel Tél.+374 91 66 10 44 – Hotel Debed Tél.+374 99 95 35 35 – Old City Hotel Tél.+374 94 61 17 99
19 Tsaghkashat – Alaverdi Sentier balisé à partir de Tsaghkashat. De Sanahin, sentier jusqu’au bas du canyon. Pas de problème pour l’eau. 21km 580m D+
Akori Աքորի 5 525 400
Église de Bgavor 3 528 330 Source, petit abri, belle église en ruines, belle vue sur le canyon de Debed. Bon endroit pour bivouaquer.
Kajajkut Կաճաճկուտ 2 530 210
Privolnoye Պրիվոլնոյե 16 546 550 Épicerie
Sarchapet Սարչապետ 8 554 220 Épicerie
20 Alaverdi – Sarchapet La route jusqu’à Akori puis pistes et chemins. Belles vues sur le canyon de Debed au début puis paysages agréables ensuite. Pas de problème pour l’eau. Ruisseau et plusieurs bonnes sources. 35km 1760m D+
Norashen Նորաշեն 5 559 0
Frontière Gogavan Գոգավան 3 562 40
562 562 25 000

Conseils pratiques, étapes, traces GPS, récit.

%d blogueurs aiment cette page :