Détails des étapes

L’itinéraire, des conseils pratiques, étapes, dénivelés, traces GPS et le récit de 40 jours de marche sur le tour du Manaslu en partant de Baluwa, la vallée de la Tsum, le tour le balcon et le camp de base des Annapurnas, le trek du Mardi Himal.


Katmandou – Baluwa

De Katmandou à Gorkha, route asphaltée. Pour Baluwa, une dizaine de kilomètres avant Gorkha, à l’endroit où la route attaque la montée vers cette ville, un embranchement à gauche permet de poursuivre le long de la rivière. La route encore asphaltée sur quelques kilomètres laisse place à une mauvaise et rude piste. De l’embranchement à Baluwa, il faut compter près de 3 heures en jeep.
On peut aller à Baluwa en bus de cet embranchement. Les bus poursuivent jusqu’au pied de la montée vers Barpak. Le matin, vers 6h, il y a un bus direct de Katmandou à Baluwa.
Des jeeps montent vers Barpak mais ne vont guère plus vite qu’un bon marcheur par les raccourcis.


Trace GPS du parcours complet en format gpx et en format kmz pour visualiser sur Google Earth : Tour du Manaslu et Annapurna. Certaines parties ont été reconstituées (batteries à plat, vallées trop encaissées pour recevoir le signal GPS…) :
Trace GPS Manaslu - Annapurna
Trace GPS Manaslu – Annapurna

Tour Manaslu - Annapurna : trace en format kmz pour Google Earth
Tour Manaslu – Annapurna : trace en format kmz pour Google Earth

Descriptif des étapes

AD : Altitude du départ
AF : Altitude arrivée
AM : Altitude maximum
D+ : Dénivelé positif
D- : Dénivelé négatif

Temps de parcours :
Les temps de parcours incluent des pauses. La pause du midi (pour les trajets de plus de 5 heures) peut facilement durer 2 heures avec le temps de préparation du dal baht. Au fur et à mesure de l’avancée du parcours, l’entraînement fait que les temps correspondent à un bon rythme. Par exemple sur les Annapurnas, les temps ne seront pas les mêmes pour celui qui débute là.
Quand il y a des traces GPS, vous pouvez en cliquant sur le lien avoir plus de détails sur l’étape (temps effectifs de marche, profil de l’étape…).

1 Baluwa – Barpak
6km Profil de l’étape : AD : 850m – AF : 1950m – AM : 1950m – D+ : 1150m – D- : 70m
5-6h Commentaires : à Baluwa, on traverse la rivière par un long pont suspendu. Le chemin serpente à flanc de vallée un petit moment avant de s’élever droit vers Barpak. De nombreux raccourcis coupent les virages de la piste de 4*4. Par ces raccourcis, la montée est raide puisqu’on gagne 1000m en à peine 4km.
Logistique : petit lodge à Baluwa. Barpak est un gros village avec un lodge, un hôtel et des petits commerces. À voir la situation après le tremblement de terre d’avril 2015. Barpak a été particulièrement touché.
2 Barpak – Laprak
7km Profil de l’étape : AD : 1950m – AF : 2250m – AM : 2800m – D+ : 925m – D- : 650m
6h30 Commentaires : le sentier prolonge celui de la veille : montée rapide en coupant la piste avec souvent des escaliers. Belles vues dès le démarrage sur le Boudha Himal puis une fois arrivé au col à 2800m sur le Ganesh Himal. La redescente est du même type que la montée. Hors pause le temps de marche est d’environ 4h30. Étape magnifique avec ses vues sur les montagnes, les villages de Barpak puis Laprak en contrebas et en cette saison, les rhododendrons en fleurs.Trace GPS
Logistique : en contrebas du col, une tea house pour la pause déjeuner. À Laprak, deux hôtel dans la partie haute, homestay dans la partie basse. Laprak, comme Barpak, est un gros village. Une piste praticable par des tracteurs permet de l’atteindre depuis Barpak.
3 Laprak – Korlabeshi
13km Profil de l’étape : AD : 2250m – AF : 980m – AM : 2250m -D+ : 665 m – D- : 1875m
7-8h Commentaires : descente rapide de 450m vers le fond du vallon de Laprak. La montée en face, à flanc permet de regagner rapidement l’altitude d’environ 1900m. L’essentiel de l’étape se fait en naviguant entre 1900m et 2000m. Un chemin coupe à flanc une centaine de mètres en dessous de Singla. Puis à l’aplomb de Khorla, une longue descente fait perdre 1000m. Les amateurs d’escaliers seront comblés. Belle journée avec la partie de marche à flanc qui offre de belles vues sur la montagne sculptée par les cultures en terrasses et le Ganesh Himal.Trace GPS
Logistique : pas de tea house si on évite Singla, prévoir casse croûte. À Korlabeshi, on retrouve le circuit classique du Manaslu et ses infrastructures. Lodge agréable avec des bungalows disséminés dans un jardin.
4 Korlabeshi – Philim
19km Profil de l’étape : AD : 980m – AF : 1570m – AM : 1570m – D+ : 1100m – D- : 440m
9h Commentaires : le chemin remonte lentement la Budhi Gandaki. Il est rarement plat et sur la journée, on cumule quand même 440m de dénivelé négatif et 1100m de positif. Belle vallée avec vie traditionnelle, caravanes de mules chargées qui remontent la vallée, travaux dans les champs. Une dernière montée permet d’atteindre Philim. Le village domine la vallée et on aperçoit des sommets enneigés.Trace GPS
Logistique : dans pratiquement chaque village, des lodges, des tea houses, de petites épiceries. Deux beaux lodges à Philim, le premier en arrivant et le deuxième 50 mètres plus loin avec des bungalows autour d’un jardin. Plusieurs petits commerces sur Philim.
5 Philim – Chumling
15km Profil de l’étape : AD : 1570m – AF : 2260m – AM : 2600m – D+ : 1270m – D- : 560m
8h Commentaires : on poursuit la remontée de la Budhi Gandaki sur un chemin à flanc. Moins de village que la veille mais au fur et à mesure que l’on avance de belle vues sur les sommets. Environ 1 heure après l’embranchement de la Tsum Valley, on atteint Lokpa. De Lokpa à Chumling, il faut compter environ 3h30 de marche et il n’y a ni lodge, ni tea house. Le chemin s’élève largement au dessus de la vallée par un rude montée. On domine des gorges. Le plus souvent, le chemin traverse de belles forêts de pins, rhododendrons, bambous… Les sommets se dévoilent. À Chumling, la vue est dégagée sur le Ganesh Himal, l’Himal Chuli, les sommets frontaliers…Trace GPS
Logistique : à Lokpa lodge pour le repas avant de faire le tronçon sans ravitaillement jusqu’à Chumling. Lodge rustique à Chumling.
6 Chumling – Chokang Paro
10km Profil de l’étape : AD : 2260m – AF : 3010m – AM : 3010m –  D+ : 870m – D- : 120m
4h Commentaires : le chemin à flanc offre de belles vues sur les sommets (Himal Chuli, Ganesh Himal). Après Domje, montée assez raide vers Chokang Paro.Trace GPS
Logistique : Chokang Paro est un village traditionnel avec possibilité d’accueil chez des familles. Les quelques boutiques avec quelques produits de base sont parfois fermées car les propriétaires s’occupent aussi de leurs travaux dans les champs.
7 Chokang Paro – Mu Gompa
14km Profil de l’étape : AD : 3010m – AF : 3650m – AM : 3650m – D+ : 750m – D- : 135m
5h Commentaires : la vallée s’est élargie. Le chemin monte tranquillement, traverse des villages, hameaux. Les chortens, murs de prière sont omniprésents. Le vent souffle dans les drapeaux de prière. Des dzos, vaches, … Ambiance tibétaine. Les sommets enneigés au nord et au sud bordent la vallée. Après Nile, le dernier village, le chemin grimpe plus franchement. Il n’y a plus quelques cabanes de berger, des troupeaux de dzos. Les glaciers sont proches. Mu Gompa est perché à flanc de montagne à 3650m.Trace GPS
Logistique : plus de tea house sur le chemin. Dans les villages, possibilité de camper ou de loger chez l’habitant ou dans des petits lodges. Logement rustique et nourriture possible à Mu Gompa
8 Mu Gompa – Rachen Gompa
10km Profil de l’étape : AD : 3650m – AF : 3240m – AM : 3650m – D+ : 75m – D- : 495m
2h30 Commentaires : la matinée a été occupée par une marche vers le fond de la vallée (mais finalement le dégel faisant chuter des pierres, nous avons rebroussé chemin) puis vers le monastère des nonnes au dessus de Mu Gompa. Accueil sympa par les deux nonnes présentes. Paysages sublimés par la neige tombée dans la nuit.Trace GPS pour la nonnerie.
Logistique : Rachen Gompa offre sûrement le logement le plus confortable de la vallée de la Tsum : douche chaude (elle ne marchait pas lors de notre passage, électricité et prises dans les chambres, toilettes « occidentales »). Le matin possibilité d’assister à la puja.
9 Rachen Gompa – Gumba Lungdang
15km Profil de l’étape : AD : 3240m – AF : 3200m – AM : 3200m – D+ : 1070m – D- : 955m
7h Commentaires : le chemin retrouve rapidement la rive droite de la rivière pour rejoindre le chemin emprunté à l’aller. Après Chokang Paro, descente sur Domje où l’on traverse la rivière sur un pont traditionnel en amont du pont pris à la montée. La montée après Domje est raide avec peu de parties plates pour récupérer. On gagne 1000m en peu de distance pour rejoindre le monastère de Lungdang. Le monastère est dans un site splendide face au Ganesh Himal.Trace GPS
Logistique : Chokang Paro : boutique avec produits de base, biscuits. À Gumba Lungdang, possibilité de dormir sous le porche du temple : à l’abri du vent et sur de fins matelas. Dal Baht, soupe de nouilles, thé. Belle puja le soir.
10 Gumba Lungdang – Domje
11km Profil de l’étape : AD : 3200m – AF : 2460m – AM : 3500m – D+ : 770m – D- : 1610m
8h Commentaires : la matinée a été occupée par une tentative de rallier le camp de base du Ganesh Himal. Le chemin n’est pas évident et il vaut mieux avoir un guide qui a déjà fait ce trajet. Du monastère, il faut monter légèrement puis prendre un chemin pas évident dans les bois qui descend. Il rejoint un petit alpage avec un abri de pierre. On poursuit en traversant pour atteindre un rudimentaire pont de bois à la cote 3070m environ. On rejoint la forêt de l’autre côté avec un chemin qui est coupé en plusieurs endroits par des arbres couchés. Au bout d’une demi heure, on traverse un autre pont de bois. La piste s’élève dans les bois en allant légèrement sur la gauche pour atteindre une clairière avec deux abris de pierre. Il faut passer entre les deux et prendre un chemin qui part sur la gauche. La suite pour nous s’est perdu dans la neige… Chemin pas évident début avril…Longue journée puisque le camp de base est à 4200m soit environ 1400m de dénivelé en aller retour. Nous redescendons sur Domje. La montée était raide, la descente l’est tout autant et est casse-jambes. Trace GPS
Logistique : à Domje, possibilité de dormir dans la petite clinique- école (la première maison en bas de la descente). Hébergement rustique mais sympa car entouré des enfants qui étudient pour être moines ou nonnes.
11 Domje – Lokpa
10km Profil de l’étape : AD : 2460m – AF : 1830m – AM : 2470m – D+ : 665m – D- : 1160m
5h Commentaires : contrairement à ce qui est indiqué sur la carte, on reste dès Domje sur la rive gauche. Il monte en douceur puis de manière plus marquée vers Ripchet. Ripchet est un beau village perché sur un petit plateau à 2470m. La descente sur la jonction avec le chemin de Chumling est raide. Idem pour celle avant Lokpa.Trace GPS
Logistique : pas de structure formelle en chemin. Possibilité de loger et manger chez l’habitant à Ripchet. Lodge avec épicerie à Lokpa
12 Lokpa – Ghap
19km Profil de l’étape : AD : 1830m – AF : 2120m – AM : 2120m – D+ : 1165m – D- : 970m
7h Commentaires : une fois rejointe la jonction avec le chemin du tour du Manaslu, l’environnement change, on remonte par une gorge impressionnante la Budhi Gandaki. Peu de véritables villages mais des lodges, tea houses…beaucoup plus fréquemment et plus élaborés que dans la vallée de la Tsum. Beaucoup de montées et de descentes et finalement près de 1200m de dénivelé montant pour 970m de descendant.
Logistique : lodges, tea houses régulièrement ce qui permet de doser son étape. À Ghap, le Budhi Gandaki Lodge semble l’établissement le plus confortable. Bonne nourriture.
13 Ghap – Lho
14km Profil de l’étape : AD : 2120m – AF : 3180m – AM : 3200m – D+ : 1330m – D- : 290m
6h30 Commentaires : Montée plus régulière que la veille souvent dans de belles forêts. Belles vues sur les sommets : le Sringi Himal et à partir de Sho sur le Manaslu. Lho est un beau village avec des vues superbes sur le Manaslu, Manaslu Nord, Nalke Peak.
Logistique : À Lho, le Tadhi Delek lodge est dans le centre. Chambres confortables. Douche : bassine dans les WC.
14 Lho – Samagaon
7km Profil de l’étape : AD : 3180m – AF : 3520m – AM : 3550m – D+ : 535m – D- : 220m
3h Commentaires : petite étape d’acclimatation faite tranquillement pour profiter des superbes vues. Après Lho, le chemin descend dans un vallon puis débouche à Shyala. Là, les vues de l’Himal Chuli au massif du Manaslu invitent à la contemplation. Le village de Samagaon est très traditionnel avec ses maisons de pierre alignées à l’abri d’un petit vallon. 3 heures en prenant son temps.
Logistique : les lodges sont au bout du village. Plusieurs établissements. Nous avons logé au Mount Manaslu. Salle de bain avec bassine d’eau chaude. Électricité pour recharger les batteries.
15 Samagaon – Pungyen Gompa aller-retour
14km Profil de l’étape : AD : 3520m – AF : 4000m – AM : 4000m – D+ : 580m – D- : 580m
5h Commentaires : journée d’acclimatation avec un aller retour au Pungyen Gompa. 5 heures aller retour, 580m de dénivelé et un paysage sublime depuis le replat où se situe le monastère. Le Manaslu se dresse droit devant ; sur 360° des montagnes enneigées, des glaciers. Je recommande cette balade ! Trace GPS
Logistique :
16 Samagaon – Samdo
9km Profil de l’étape : AD : 3520m – AF : 3860m – AM : 3860m – D+ : 460m – D- : 145m
3h30 Commentaires : parcours par Birendra Tal. Belle vue sur le glacier et les séracs du Manaslu. On redescend par le vallon côté ouest du lac pour retrouver le chemin du tour du Manaslu. Ensuite montée graduelle vers Samdo qui est à flanc sur l’autre rive de la Budhi Gandaki. Trace GPS
Logistique : à Samdo plusieurs lodges et petites épiceries. Il semblerait que depuis septembre 2013, il y ait un point d’accès internet avec wifi (Youth Communication and Cyber Cafe).
17 Samdo – Dharamsala
6km Profil de l’étape : AD : 3860m – AF : 4460m – AM : 4460m – D+ : 625m – D- : 45m
2h30 Commentaires : montée graduelle avec peu de descente – paysages de haute montagne – l’altitude se fait sentir. Marmottes et blue sheep. Trace GPS
Logistique : hébergement rustique à Dharamsala dans une ambiance de refuge de haute montagne
18 Dharamsala – Bimthang
15km Profil de l’étape : AD : 4460m – AF : 3720m – AM : 5090m – D+ : 710m – D- : 1460m
7h30 Commentaires : la montée vers Larkya La est progressive pratiquement sans redescentes. Belles vues sur les sommets. Nous avons mis 3 heures avec de brèves pauses. Mon altimètre a mesuré 5090m au plus haut. La redescente peut être périlleuse, des bouts de sentier sont glacés, des trekkers en amont peuvent faire tomber des cailloux. Une fois atteint la moraine, la marche est plus facile. Le temps de cette étape peut être très variable selon l’acclimatation (le passage par la Tsum et les derniers jours avec de petites étapes nous a permis de bien gérer l’altitude), la résistance à l’altitude, la météo, la forme physique et les conditions (notamment sur la partie raide de la descente). Nous sommes parti comme la majorité autour de 5h du matin. Nous avons fait de petites pauses et sommes arrivé pour déjeuner à Bimthang. Certains ont mis plus de 10 heures. Une personne a été portée jusqu’au col par les porteurs. Ne mésestimez pas les effets de l’altitude. Trace GPS
Logistique : rien entre Dharamsala et Bimthang. On ne trouve de l’eau qu’à mi-pente en descendant. À Bimthang, le premier lodge en arrivant, l’hôtel Ponkar Mount, fait luxueux après le tour du Manaslu : petits chalets colorés, douche chaude, certaines chambres avec WC, poêle dans la salle à manger…une transition vers le confort du tour des Annapurnas.
19 Bimthang – Dharapani
21km Profil de l’étape : AD : 3720m – AF : 1960m – AM : 3730m – D+ : 350m – D- : 2015m
7h30 Commentaires : longue étape avec plus de 2000m de descente. La descente est assez progressive avec un chemin agréable. L’étape peut facilement être coupée. Il y a des lodges à Kharche, Gho, Tilje. Les 7h30 ont effectué avec peu de pauses. Le parcours est agréable notamment la première partie avec un chemin dans la forêt de pin, rhododendrons, bambous. En cette saison, on a l’impression de marcher dans la forêt enchantée. Belles vues sur le Phungi Himal. On aperçoit aussi le Manaslu face ouest.Trace GPS
Logistique : de beaux lodges récents à Kharka, Gho et Tilje. À Dharapani, on retombe sur les infrastructures du tour des Annapurnas.
20 Dharapani – Chame
16km Profil de l’étape : AD : 1960m – AF : 2710m – AM : 2750m – D+ : 1000m – D- : 300m
5h Commentaires : la piste, assez défoncée par endroit, est fréquentée par des jeeps (une dizaine dans la matinée). Elles montent jusqu’à Chame. On peut éviter la piste en plusieurs endroits. C’est souvent marqué comme les GR en rouge et blanc : à Dharapani, traverser le pont suspendu pour passer rive gauche. On rejoint la piste avant Bagarchhap. Entre Bagarchhap et Danaque sur un petit tronçon à droite. Après les deux premiers virages à la sortie de Danaque, une fois traversé le pont en bois, la piste part à flanc à droite ; à gauche, un raide chemin permet de récupérer la piste avant Temang. Après Temang, un chemin part à droite pour couper un long de la piste. Un peu plus loin, un panneau indique le chemin à droite, il permet de traverser le joli village de Thanchouk. On rejoint un peu plus loin la piste que l’on suit jusqu’à Chame. Temang est le point le plus haut avec de superbes vues sur le massif du Manaslu. Les 1000 mètres de dénivelés positifs passent après le tour du Manaslu mais peuvent être un peu rude si on débute par le tour des Annapurnas ; il y a des lodges tout le long pour raccourcir l’étape.Trace GPS
Logistique : il suffit de marcher sans se préoccuper de la logistique tant les lodges et tea-houses sont nombreux le long du chemin. À Chame : banque, internet (wifi dans le 2ème café internet), commerces, matériel de randonnée (chaussures…).
21 Chame – Upper Pisang
13km Profil de l’étape : AD : 2710m – AF : 3340m – AM : 3340m – D+ : 825m – D- : 210m
4h30 Commentaires : la piste de Chame à Manang est pratiquement terminée sur tout le trajet. Des motos circulent, il manque le pont à Chame pour voir les jeeps l’emprunter. Dans peu de temps, Manang sera accessible par la route. Des échappatoires existent déjà. Après Talekhu, un chemin monte à droite dans la forêt de pins (je l’ai loupé car des népalais m’ont conseillé d’emprunter la piste, ce qui est naturel pour eux). Après Bhratang, un pont permet de traverser la rivière et d’éviter la piste à flanc de falaise. On retrouve la piste après avoir retraversé la rivière sur un pont en bois. Après le pont suspendu, le chemin part sur une montée raide qui évite les lacets de la piste. On la recroise a nouveau en poursuivant sur un chemin dans les pins pour rejoindre Dhukur Pokhari. De là, on rejoint directement Upper Pisang en repassant rive gauche de la rivière. Belle journée souvent dans la forêt de pins. Vues sur le Lamjung Himal (6983m), puis sur l’Annapurna II (7937m) et à l’arrivée sur l’Annapurna IV (7525m). Vers Dhukur Pokhari, on est face au Swarga Dwari (porte du Paradis), un immense rocher poli.
Logistique : moins de lodge sur le chemin. À partir de Dhukur Pokhari, on en retrouve une concentration avec certains neufs et pimpants. Internet à Pisang et dessous Upper Pisang à l’hôtel Manang (wifi).
22 Upper Pisang – Manang
20km Profil de l’étape : AD : 3340m – AF : 3540m – AM : 3750m – D+ : 870m – D- : 650m
h Commentaires : par la piste du haut très belle étape à flanc face aux Annapurnas II, III et IV. Beaux villages de Gyaru, Ngawal et Braka. Montée raide sur 400m pour rejoindre Gyaru puis chemin à flanc qui continue à monter jusqu’à l’altitude 3750. Descente raide après le nouveau monastère de Ngawal pour rejoindre le hameau de Julu. Ensuite à flanc dans un paysage de pinède assez sec presque méditerranéen pour rejoindre la piste au niveau de Munji. Peu après, on peut éviter la piste pour rejoindre Braka. Étape longue, le temps de 7 heures intègre une courte pause pour le déjeuner.Trace GPS
Logistique : pour couper l’étape, il y a plusieurs lodges à l’entrée et dans le village de Ngawal. Ensuite on en retrouve à Munji et Braka. Manang fait un peu ville délabrée, les lodges sont plutôt anciens. Braka a plus de charme. À Manang : commerces, internet…
23 Manang – Tilicho Base Camp
15km Profil de l’étape : AD : 3540m – AF : 4150m – AM : 4250m – D+ : 920m – D- : 325m
5h Commentaires : Belle étape avec vues sur la Grande Barrière, le pic Tilicho…Après Shree Kharka, deux options lower trail ou upper trail. Le chemin bas est le plus courant. Le chemin haut rajoute du dénivelé positif et redescend ensuite sur le camp de base. Par le chemin bas, on traverse à flanc une zone d’éboulis pentue. La zone peut être dangereuse avec les chutes de caillous. J’en ai vu passé un devant moi.Trace GPS
Logistique : des lodges à Khangsar, Shree Kharka et trois au Tilicho Base Camp. Le premier lodge, le New Tilicho Base Camp est agréable et confortable.
24 Tilicho Base Camp – Lac de Tilicho – Shree Kharka
16km Profil de l’étape : AD : 4150m – AM : 4985m – AF : 4195m – D+ : 1170m – D- : 1110m
7h Commentaires : il faut compter 4 à 5 heures pour faire l’aller retour au lac depuis le camp de base. On atteint les 4985m juste avant la tea-house qui surplombe le lac de 50 mètres. Montée assez directe puis en cette saison une demi heure de traversée dans la neige. Belles vues sur les sommets. Mi-avril, le lac était gelé, la tea-house fermée. Cela donnait une atmosphère haute montagne avec les glaciers, les chutes de séracs, le lac uniformément blanc. Après une pause déjeuner au camp de base, chemin retour jusqu’à Shree Kharka par la zone d’éboulis.Trace GPS
Logistique : la tea-house du lac était sous la neige et fermée mi-avril. À Shree Kharka, 3 lodges.
25 Shree Kharka – Thorong Phedi
18km Profil de l’étape : AD : 4195m – AF : 4525m – AM : 4525m – D+ : 1055m – D- : 720m
6h30 Commentaires : après les 3 lodges de Shree Kharka, le chemin traverse le ruisseau puis immédiatement après bifurque à flanc à gauche. Il continue à flanc, monte légèrement vers les maisons du vieux Khangsar, contourne les champs juste au dessus, poursuit à flanc pour s’élever doucement vers le passage de la crête à 4200m d’altitude environ. Toute cette partie réserve des vues superbes sur la chaîne de l’Annapurna II à la Grande Barrière. Au passage de la crête, on surplombe la vallée qui monte au Thorong La et le Muktinah Himal. Le chemin descend, sous les drapeaux de prière et le panneau indiquant Yak Kharka (j’ai continué à monter légèrement sur ce qui me semblait être un sentier). On rejoint rapidement un pont suspendu à environ 3870m. Il rejoint sur l’autre rive, 200m plus haut le tour des Annapurnas. Il faut environ 3h30 pour rejoindre Yak Kharka depuis Shree Kharka puis 3h jusqu’à Thorong Phedi. Cette longue étape (18km – 1055m de dénivelé positif au dessus de 4000m) peut être coupée en dormant par exemple à Churi Ledar puis au Thorong High Camp.Trace GPS
Logistique : une tea house avant la traversée de la Jharsang Khota entre le vieux Khangsar et Yak Kharka ; une autre en faisant un petit détour de l’autre côté sur le sentier du tour des Annapurnas. Ensuite de Yak Kharka jusqu’à Thorong Phedi, tea-houses et lodges nombreux.
26 Thorong Phedi – Muktinah
14km Profil de l’étape : AD : 4525m – AF : 3760m – AM : 5416m – D+ : 920m – D- : 1755m
6h30 Commentaires : la durée de l’étape dépendra beaucoup de l’acclimatation (à ne pas négliger, le col est à 5400m et on voit de nombreux trekkers souffrir) et la rapidité pour descendre,(avec freins ou en se laissant aller). La montée de Thorong Phedi à Thorong La peut prendre 3 heures comme 5 heures. Il s’agit d’une étape de montagne avec parties glacées (certains ont mis des crampons), froid extrême, haute altitude. Partir bien équipé. La montée est raide à partir de Thorong Phedi jusqu’au High Camp (environ 1h). Ensuite le chemin monte plus régulièrement, le plus souvent dans la neige (mi-avril). On n’aperçoit le col qu’au dernier moment. La descente est conséquente : 1755m de dénivelé négatif. Vues sur les Annapurnas dans son dos avec le lever de soleil et sur le Dhaulagiri à la descente. Muktinah détonne après cet étape de montagne : constructions anarchiques, pèlerins endimanchés, saddhus…Trace GPS
Logistique : au High Camp, une boisson chaude pour se réchauffer au petit matin, autres tea-house à 5000m environ et au col. De l’autre côté, un ensemble de tea-houses (avec possibilité d’hébergement à 4200m à la fin de la raide descente et avant de marcher dans le fond de vallée. À Muktinah de nombreux lodges, restaurant, internet.
27 Muktinah – Kagbeni
13km Profil de l’étape : AD : 3760m – AF : 2820m – AM : 3760m – D+ :175 m – D- : 945m
4h Commentaires : une belle étape différente de celles parcourues jusqu’à maintenant. Le Mustang se fait sentir. Beaux villages de type tibétain de Chongur (maisons peintes aux couleurs des membres des Sakyapa), de Jhong (monastère perché avec belles vues) et de Putak (belles vues sur le Thorong La). Belles vues toutes la journée sur le Dhaulagiri, la Muktinah Himal, le Thorong La. Paysages minéraux ocres avec touches vertes des cultures. À l’arrivée Kagbeni, porte du Mustang avec ses ruelles, ses vieilles maisons, sa population de type tibétaine. Je recommande de faire cette étape plutôt que de descendre direçtement sur Jomosom. Il suffit de suivre le balisage rouge et blanc. À partir de l’arche à la sortie de Ranipauwa vers Muktinah, c’est indiqué Chongur et balisé par la suite. L’essentiel est sur une piste à flanc sur la rive droite de la Jhong. Peu de trafic. Je n’ai eu qu’une jeep et une poignée de motos (alors que la piste sur l’autre versant est parcourue presque en continu par des jeeps).Trace GPS
Logistique : à Jhong, lodge et restaurant. Après sur près de 3 heures rien. À Kagbeni, plusieurs lodges, restaurants, commerces. Wifi gratuit à la Red House Lodge et au café The Applebee’s à l’entrée nord de Kagbeni.
28 Kagbeni – Jomosom via Phaliak
14km Profil de l’étape : AD : 2820m – AF : 2720m – AM : 3400m – D+ : 710m – D- : 810m
4h Commentaires : de Kagbeni à Jomosom, 2 options : via la piste en 2h30 ou faire un détour par Phaliak. L’avantage de cette 2ème option est d’éviter la piste et de traverser des villages préservés. Vingt minutes environ après Kagbeni par la piste, un chemin part sur la droite (balisé rouge et blanc) pour rejoindre le lit de la rivière. Il traverse Eklebhatti. Juste après, un long pont suspendu traverse la Kali Gandaki. À partir de là suivre le balisage bleu et blanc. On monte jusqu’à 3400m en traversant les villages de Pakling, Phaliak et Dhakarjhong. Du relais TV à 3400, on domine Jomosom que l’on rejoint par une raide descente, un peu délicate car en partie dans les éboulis. Cette option est assez sportive et les 4 heures ont été effectuées à un rythme assez rapide en raison du temps couvert. Les vues, par temps clair doivent être belles. Trace GPS
Logistique : à Eklebhatti plusieurs lodges et restaurants dont l’Holiday Inn…ensuite on trouve un restaurant à Phaliak. À Jomosom, la majorité des hôtels est regroupée autour de l’aéroport. Wifi dans plusieurs hôtels. Banques, guichet automatique, tous commerces.
29 Jomosom – Tukuche
15km Profil de l’étape : AD : 2720m – AF : 2590m – AM : 2720m – D+ : 245m – D- : 400m
4h Commentaires : le mauvais temps continuant, petite étape pour éviter la pluie et essayer plutôt de profiter du beau temps espéré pour avancer. De Jomosom, le chemin balisé rouge et blanc part du vieux Jomosom, reste rive gauche et passe par Thini. Il rejoint Marpha en revenant sur ses pas depuis le camp tibétain de Chhairo. Compte tenu que je logeais au bout du nouveau Jomosom, après l’aéroport, j’opte pour la piste pour Marpha. Il est aussi possible de traverser la Kali Gandaki après l’aéroport par un pont suspendu et rejoindre le village de Thini directement. Par la piste, Marpha est atteint en une grosse heure. Finalement peu de trafic et compte tenu de la pluie…pas de poussière. Syang peut être éviter en rester au niveau de la rivière. Marpha est un beau village touristique, avec des maisons blanches et peuplé en partie de tibétains. De Marpha à Tukuche, on rejoint la rive gauche à Chhairo (camp tibétain). De là, agréable chemin qui soit monte à Chimang (joli village avec paraît-il de belles vues sur le Dhaulagiri et le Tukuche Peak) soit traverse directement vers Chokhopani. Là, on peut rejoindre Tukuche par le long pont suspendu puis une demi heure à pied sur la piste ou traverser la Kali Kandaki par de sommaires pont de bois au niveau de Tukuche. Si l’on ne veut pas s’arrêter ou visiter Tukuche, possible de rester rive gauche. Dans la partie ancienne de Tukuche, de belles maisons avec fenêtres et balcons en bois ouvragé.Trace GPS
Logistique : à Marpha, pas mal de lodge. Tea-house à Chimang. Plusieurs lodges à Tukuche dont certains dans de vieilles maisons dans la partie ancienne du village. La Tukche Guesthouse est un ancien comptoir sur la route du Tibet. Au rez-de-chaussée, se trouvaient les écuries et à l’étage les pièces à vivre. Beau patio intérieur, petit temple bouddhiste dans la salle à manger. La famille vend sa propre production de pommes séchées.
30 Tukuche – Ghasa
21km Profil de l’étape : AD : 2590m – AF : 1980m – AM : 2590m – D+ : 245m – D- : 865m
6h Commentaires : pourquoi ? Why ? Porque ? Pourquoi s’arrêter à Muktinah ou Jomosom. Quelle étape splendide ! Le Dhaulagiri à droite, puis l’Annapurna I à gauche, un sentier très agréable, dans de belles forêts de pins, facile, bien tracé, tranquille, des petits villages hors des sentiers battus…De Tukuche, passer devant la distillerie, suivre le balisage bleu et blanc pour traverser la Kali Kandaki au niveau du village sur un rudimentaire pont de bois. Sur l’autre rive, monter légèrement dans les rochers pour rejoindre le sentier (que ceux qui auront éviter Tukuche suivent). Le sentier grimpe de 50 mètres pour passer au dessus d’une falaise pour rejoindre Sauru. Il passe ensuite en dessous d’une falaise, juste au dessus de l’eau pour atteindre Sirkung. Il poursuit sur une piste facile quelques mètres au dessus de la Kali Gandaki jusqu’à Dhamphu où on la traverse sur un pont suspendu pour rejoindre Kalopani/Lete. À Lete, le chemin coupe le virage de la piste, traverse un pont suspendu pour sur l’autre rive traverser la piste et prendre un agréable sentier en forêt qui la surplombe. On rejoint la piste au niveau de la Green Forest Guest House pour tout de suite reprendre au dessus jusqu’un peu avant Kaiku (que l’on traverse). On rejoint la piste sur une dizaine de minutes pour traverser ensuite Ghasa par une allée pavée hors piste.Trace GPS
Logistique : lodge à Kokhethanti, Damphu, Kalopani, Lete, Kaiku, Ghasa (sur les trois hameaux) donc on gère l’étape comme on veut…Internet à Kalopani.
31 Ghasa – Tatopani
15km Profil de l’étape : AD : 1980m – AF : 1250m – AM : 1980m – D+ : 495m – D- : 1170m
4h30 Commentaires : le chemin est intégralement hors piste sur la rive gauche de la Kali Gandaki. Il navigue en balcon au dessus de la rivière avec parfois quelques francs raidillons. Balisage rouge et blanc. Il est possible de rester rive gauche jusqu’à Tatopani où on arrive au niveau de bains chauds.Trace GPS
Logistique : des lodges environ toutes les heures de marche. À Tatopani, tous commerces, possibilité de changer de l’argent, internet.
32 Tatopani – Ghorepani
15km Profil de l’étape : AD : 1250m – AF : 2870m – AM : 2870m – D+ : 1820m – D- : 255m
6h Commentaires : Étape avec fort dénivelé (1820m). Dès la traversée des deux ponts, la montée est raide avec des escaliers jusqu’au village de Ghara. Ensuite le chemin monte en traversant avec parfois quelques descentes (255m de dénivelé négatif). Au démarrage belles vues dans son dos sur le Nilgiri puis en montant sur le Dhampus, le Tukuche et le Dhaulagiri. Avant d’arriver à Ghorepani, belle forêt de rhododendrons.
Logistique : cette partie est à nouveau touristique avec des restaurants et des lodges régulièrement. À Ghorepani, lodges, internet, librairies…
33 Ghorepani – Chomrong
17km Profil de l’étape : AD : 2870m – AF : 2250m – AM : 3200m – D+ : 1045m+300m – D- : 1660m+300
6h30 Commentaires : Les 300m de dénivelé correspondent à la montée à Poon Hill (mais cela n’est intégré dans le temps et le kilométrage). La 1ère partie jusqu’au col de Deurali (3200m) se déroule dans un cadre enchanteur. Le sentier parcoure une crête avec des vues extraordinaires sur le Dhaulagiri, l’Annapurna Sud, l’Annapurna I, le Nilgiri, Tukuche Peak…Le tout au milieu d’une forêt de rhododendrons. Ensuite, une descente agréable dans le long d’un torrent, de cascades et toujours les rhododendrons. Après Banthanti, une raide descente sur le vallon de la Bhurungdi Khola suivie d’une toute aussi raide montée en escalier vers Tadapani. De Tadapani, on perd rapidement 800m de dénivelé par une descente en escalier pour traverser la Kyumnu Khola. Ensuite une dernière montée de 400m environ pour dominer Chomrong. Belle étape (je n’ai pas vu le Macchapuchare dans les nuages) qui peut être coupée avec les nombreux lodges sur le chemin.Trace GPS
Logistique : pas de problème pour manger et dormir. Des lodges et des restaurants notamment à Deurali, Banthanti, Tadapani, Chuile, Gurjung et Chomrong. Internet à Chomrong. Wifi à la bakery à mi-pente. À mi-pente, Chhomrong Cottage avec wifi et un excellent gâteau au chocolat.
34 Chomrong – Deurali
17km Profil de l’étape : AD : 2250m – AF : 3200m – AM : 3200m – D+ : 1600m – D- : 705m
7h Commentaires : c’est la journée du Machhapuchhare avec pratiquement toute la journée de superbes vues sur le sommet. De Chomrong, belle descente en escalier puis remontée d’autant toujours en escalier vers Sinuwa. La journée cumulera pas mal de marches et 1600m de dénivelé positif. Après 34 jours de marche, cela passe ; sinon plein de possibilités pour raccourcir l’étape.
Logistique : des lodges régulièrement (Sinuwa, Bamboo, Dobhan, Himalaya, Deurali). Internet à Sinuwa.
35 Deurali – Camp de base des Annapurnas
8km Profil de l’étape : AD : 3200m – AF : 4130m – AM : 4130m – D+ : 945m – D- : 55m
3h30 Commentaires : en fonction de l’acclimatisation, une étape peut s’avérer nécessaire au Macchapuchare Base Camp. Étape courte mais exigeante compte tenu de l’altitude.
Logistique : au Macchapuchare Base Camp, quelques lodges visiblement confortables (wifi au Fish Tail). Au camp de base des Annapurnas, lodges plus sommaires.
36 Camp de base des Annapurnas – Chomrong
25km Profil de l’étape : AD : 4130m – AF : 2250m – AM : 4130m – D+ : 760m – D- : 2610m
7h Commentaires : étape longue menée à un bon rythme. 2610m de dénivelés négatifs, pas mal d’escaliers et une belle montée pour terminer
Logistique : idem montée
37 Chomrong – Forest Camp (Mardi Himal Trek)
9km Profil de l’étape : AD : 2250m – AF : 2550m – AM : 2500m – D+ : 1140m – D- : 900m
4h30 Commentaires : peu de distance mais de belles pentes. Pour commencer, près de 800m de descente directe de Chomrong à New Bridge (avec pas mal d’escaliers). À New Bridge, une fois traversé le pont, au niveau de la tea-house un peu après, un raccourci permet de rejoindre directement Forest Camp sans faire le détour par Landruk. Ce chemin n’est pas balisé. J’ai pris un guide car il n’est pas facile à suivre ; il est essentiellement dans une forêt humide et le sentier est parfois couvert de feuilles mortes, difficile à voir. Il est raide, il peut être glissant (à la descente, il doit être difficile), il gagne 1000m en peu de distance. Ce passage dans la forêt est très différent des journées précédentes : ambiance jungle tropicale chaude et humide.
De la tea-house, le chemin monte parmi les champs à gauche des habitations et à ras d’une falaise. Il suit un moment la rive gauche d’un torrent avant de s’orienter sur la droite pour passer au dessus d’une forte pente. Arrivé à un éboulement de terrain, il grimpe raide sur la gauche de cet éboulement. Vers 2100m, sur des pentes plus douces, il traverse sur la droite, à flanc, parfois légèrement descendant. Il poursuis en montant en direction d’un espèce de col sur la crête. Là, il poursuit sur la crête en montant sur la gauche jusqu’à Forest Camp où on retrouve un balisage bleu et blanc.Trace GPS
Logistique : jusqu’à New Bridge, on est sur le circuit du sanctuaire avec nombreux lodges et restaurant. À Forest Camp, 3 lodges sommaires (prix pour la nourriture 30% moins cher que sur les Annapurnas).
38 Forest Camp – High Camp
7km Profil de l’étape : AD : 2550m – AF : 3550m – AM : 3570m – D+ : 1130m – D- : 100m
4h30 Commentaires : de Forest Camp, le chemin monte légèrement en contrebas à droite de la crête. Il est dans la forêt et pas toujours facile de ne pas se tromper ( chemins empruntés par les animaux…). J’ai eu tendance à vouloir trop suivre la crête et me suis retrouvé au dessus et à gauche du chemin. Il est balisé bleu et blanc. À partir de Low Camp, superbe vue sur le Macchapuchare ; on a l’impression de pouvoir le toucher. Après Low Camp, encore un bout de forêt avant de suivre des crêtes en partie dénudées avec des rhododendrons. Superbes vues là aussi sur le Macchapuchare, Annapurnas, Hiun Chuli…High Camp est situé sur la crête face à tous ces sommets et surplombant le chemin qui monte de Chomrong vers le Camp de base des Annapurnas.Trace GPS
Logistique :1 lodge à Rest Camp, 2 lodges à Low Camp et 1 lodge à High Camp
39 High Camp – Lumre
19km Profil de l’étape : AD : 3550m – AF : 1700m – AM : 4200m – D+ : 995m – D- : 2855m
7h30 Commentaires : je suis monté jusque vers 4200m en direction d’Upper View Point. Le temps étant nuageux et la suite du parcours enneigée, je n’ai pas poursuivi. La descente depuis Low Camp vers Siding est longue et elle n’est pas balisée. À Siding, une piste est parfois empruntée par des jeeps. J’ai continué jusqu’au dessus de Lumre avant d’attraper une jeep qui descendait de Siding.Trace GPS
Logistique : il est possible de dormir à Siding chez l’habitant. Le propriétaire du High Camp a sur place le Trekker Home. Le propriétaire du Low Camp peut héberger au niveau de la fin de la piste. Jeep parfois qui descendent de Siding. Bus à partir de Lumre.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :