Saint-Gaudens – Barbastro par le Val d’Aran

L’itinéraire, des conseils pratiques, étapes, dénivelés, traces GPS du chemin de Saint-Gaudens à Barbastro par Saint-Bertrand de Comminges, le Val d’Aran, le port de Vielha et Roda de Isabena.

Saint-Gaudens – Barbastro par le Val d’Aran

De Saint-Gaudens à Barbastro par le Val d’Aran, le chemin suit un itinéraire historique. Saint-Bertrand de Comminges, Roda de Isabena en sont les hauts lieux mais tout le long du chemin, l’histoire a laissé son empreinte. Il permet aussi de découvrir le Val d’Aran, vallée occitane sur le territoire espagnol et au nord des Pyrénées.

Il s’agit aussi d’un itinéraire sauvage sur des chemins peu fréquentés avec un point haut au port de Vielha à 2445 mètres d’altitude. La quasi totalité du trajet est balisée en GR ou PR et se déroule hors routes asphaltées.

Trace GPS :

Trace GPS des 277 kilomètres et 9500 mètres de dénivelés positifs.

Sites internet :

Le site de l’office de tourisme d’Aragon propose une cartographie des sentiers sur la province (pas complètement exhaustive). En zoomant sur la carte, les tracés sont visualisés et en cliquant dessus, il est possible d’avoir les informations sur les chemins et de télécharger des traces GPS.

Il est possible de télécharger toute une série de documentation, carte touristique sur le site de l’office de tourisme de Ribagorza.

Sur le site du Camino de Santiago en Val d’Aran, on trouve un projet de tracé avec trace en format kmz (pour Google Earth) à télécharger. Par rapport à ce projet de tracé, j’ai opté souvent pour des variantes plus natures mais aussi plus sportives.

De Roda de Isabena à Barbastro, il existe un site sur le Camino de San Ramón avec des traces en format gpx à télécharger.

J’ai téléchargé certaines traces en faisant des recherches sur wikiloc. Il est possible aussi d’y télécharger des tracés de la Federación Aragonesa de Montañismo. Attention, comme cela est indiqué, certains tracés ne sont pas bons.

Carthographie :

Je suis resté fidèle à Iphigenie. L’application (disponible sur l’Apple Store et Androïd : http://iphigénie.com/?lang=fr) donne accès aux cartes IGN espagnoles. Elle permet d’avoir en cache (visible sans connexion internet) les cartes au 50000ème au pire et sur certaines zones au 25000ème.

Le guide format pdf (10Mo) à télécharger sur les traversées des Pyrénées avec l’histoire, les cartes, le détail des étapes, les hébergements :

Guide

Les étapes :

Pour le démarrage, il y a quatre options :
– celle décrite ci-dessous avec la visite de Saint-Bertrand, 3 journées pour rejoindre Fos mais l’inconvénient de refaire en aller-retour la partie Barbazan-Saint Bertrand.
– le départ de la gare de Montréjeau-Gourdan-Polignan puis par le GR86, rejoindre en une petite étape Saint-Bertrand. Cette option est idéale pour une arrivée en train en fin de matinée ou pour avoir du temps pour visiter Saint-Bertrand et Valcabrère
– l’option par le parcours cyclable de la Garonne. Personnellement, rester sur du bitume en fond de vallée ne m’attire pas, même si de larges tronçons sont hors route. En plus, le trajet décrit ci-dessous est tellement beau et sauvage ! Certes, il est plus exigeant…mais comme il faut bien passer le col de Viella, autant se mettre en jambe.
– enfin, il est possible de faire en deux longues étapes Saint-Gaudens – Fos sans passer par Saint-Bertrand. C’est dommage mais si vous avez la forme et que vous connaissez déjà pourquoi pas.

1 Saint Gaudens – Saint Bertrand de Comminges
21km
Saint Bertrand de Comminges et Saint Just de Valcabrère
Saint Bertrand de Comminges et Saint Just de Valcabrère

Commentaires : Cette étape se situe dans le cadre de la voie de la Garonne qui relie Toulouse à Saint Bertrand de Comminges. Elle se déroule en trois temps, un premier temps « histoire » avec Saint-Gaudens et les ruines gallo-romaines de Valentine, un deuxième temps « nature » avec le passage sauvage par le col de Lauach et un final en apothéose avec l’arrivée sur Saint Just et Saint Bertrand.
De St Gaudens, descendre sur Valentine par un chemin qui longe la route à partir du Montjoie de la Caoue. Après le pont de Valentine, partir à droite vers la centrale électrique et suivre le parcours cyclable de la Garonne jusqu’au pont au niveau de la villa gallo romaine. Le chemin traverse les ruines (une église wisigothique, des tombes avec des pèlerins avec coquille de saint Jacques et bourdons ont été fouillées). On longe sur 20 mètres la D8 pour à ras des maisons prendre un chemin qui longe la route à droite, puis la traverse et part en biais vers Labarthe Rivière. Traversée du village jusqu’aux écoles, av Victor Hugo, puis à gauche pour récupérer le chemin des 4 Chênes qui monte vers le col de Lauach. Au col, on laisse le chemin des 4 Chênes pour poursuivre tout droit et via le sentier des collines de las Couerles, rejoindre le GR86, suivre les indications Barbazan, récupérer le GR78 au dessus du parc thermal et continuer jusqu’à Saint Bertrand de Comminges. Trace GPS Saint Gaudens – Saint Bertrand de Comminges

6h Logistique :Labarthe Rivière : boulangerie et épicerie. Barbazan : Hôtel l’Aristou. Restaurant au casino. Loures Barousse : tous commerces. Hôtel des Vallées. Saint Bertrand : hôtel, restaurants, dépôt de pain avec fromage, charcuterie….Halte jacquaire au presbytère de Saint Bertrand de Comminges. Des provisions sont mises à la disposition des pèlerins. Donativo. Cuisine. Contact : 05.61.88.31.54 ou 06.30.21.63.35. Gîte dans la ville basse : Marie Uchan au 06.79.79.70.65 ou 05.61.88.31.82. Hôtel du Comminges. Hôtel Oppidum.
2 Saint-Bertrand de Comminges – Saint-Pé d’Ardet
18km
Pyrénées-2015 673
St Pé d’Ardet

Commentaires : Cette étape est essentiellement sur des chemins forestiers. Il faut gagner de la hauteur (le pas de l’Âne est à 940 mètres d’altitude). Les chemins sont sauvages et tranquilles.

Reprendre jusqu’à Barbazan, le chemin emprunté la veille. À partir de Barbazan, suivre le GR78 (circuit des Paloumères direction pré du Gés puis vers le refuge Saint-Martin). Le chemin monte en forêt jusqu’au Pas de l’Âne à 950 mètres d’altitude. On passe devant le refuge Saint-Martin. Le chemin ensuite jusqu’à Génos demande un peu d’attention pour ne pas se tromper. Il passe à quelques mètres de la chapelle Notre-Dame des Biens. Un hôpital se trouvait là, preuve que le chemin était autrefois emprunté. Après Génos, montée pour passer le Pas du Bouchet et redescendre sur Saint-Pé d’Ardet. Belle église romane avec chrismes autour du porche, réemploi d’auge cinéraire romaine et si vous pouvez visiter l’intérieur, peintures du XVIème avec notamment un Saint Jacques.Trace GPS Saint-Bertrand – Saint-Pé d’Ardet.

6h Logistique :Refuge Saint-Martin non gardé (pas de matelas ni couvertures). À Saint-Pé d’Ardet, gîte d’étape L’Affenage (chambres en dortoir à partir de 15€ – Tél : 05.61.94.38.37). Bistrot de pays avec dépôt de pain.
3 Saint-Pé d’Ardet – Fos
22km
Pic du Gar entre Bezins et Boutx
Pic du Gar entre Bezins et Boutx

Commentaires : Étape sauvage en balcon au dessus de la vallée de la Garonne avec plusieurs petites chapelles sur le chemin. Beaucoup de parties en forêt, à l’ombre. Belles vues sur le pic du Gar et les 3000 du luchonnais. Le relief est plus marqué avec plus de 1000 mètres de dénivelés dans la journée et un passage par le col du Matet à 1000 mètres d’altitude.

Le chemin poursuit sur le GR86 pour rejoindre Antichan de Frontignes. À flanc montant (certaines parties un peu touffues), il passe devant la chapelle d’Esputs avant de monter vers le col de Matet à 1002 mètres d’altitude. Une bonne descente permet de rejoindre Garraux. De Bezins, il est possible de raccourcir le trajet vers Boutx en prenant le chemin sous l’église (par la grange de Gouarré). On retombe sur le GR86 dans la montée vers la chapelle Notre-Dame du Lac. Avant de rejoindre Lez, le parcours du GR est coupé et il faut rejoindre un court moment la route du col de Menté. De Lez à Argut-Dessous, suivre un itinéraire de petite randonnée marqué : chemin de Plaèdes (certaines parties ne sont pas bien débroussaillées et zone glissante vers la fontaine du mail des Pins) et idem ensuite jusqu’à Fos (chemin d’Arimbach, départ depuis la mairie d’Argut-Dessous). Trace GPS Saint-Pé d’Ardet – Fos

8h Logistique : Antichan de Frontignes : Auberge la Palombière sur la route du col des Ares en dessous du passage du croisement avec le GR et de la maison de retraite (Chambre autour de 40€. Tél. : 05.61.79.67.01). Refuge de chasseurs avant le col de Matet (pas de couchage). Fos : gîte d’étape sur le GR10 (18€ la nuit, 43€ la demi-pension. Tél.: 05 61 79 13 18). Hôtel la Gentilhommière (Chambre autour de 40€. Tél. : 05 61 79 59 41.)
4 Fos – Vielha
31km
Val d'Aran
Val d’Aran

Commentaires : Longue étape que l’on peut scinder en deux en dormant juste à mi-chemin à Bossòst. Cela peut permettre le lendemain de suivre le sentier rive droite plus long et avec plus de dénivelés par Vilamós et éviter la partie du Cami Reiau rive gauche effondrée (entre Era Bordeta et Es Bordes) suite aux inondations de 2013.
L’étape est majoritairement sur des sentiers et chemins agréables et ombragés.
À Fos, traverser le pont pour suivre rive gauche le sentier balisé Garonne Nature. Il suit une petite route, passe sous la déviation, prend un peu de hauteur pour redescendre sur le plan d’Arem sous le barrage. Arrivé au portail qui ferme l’accès au barrage, le sentier monte directement à droite pour contourner par le haut la zone clôturée. Il poursuit un peu au dessus du lac. Repérer les potelets et les marques oranges car il n’est pas toujours facile à repérer dans la végétation. Quelques passages délicats sont équipés de main courante. Un petit pont de bois permet de passer la frontière. Il rejoint ensuite la nationale quelques mètres en amont du pont du Roi.
Suivre la nationale (marcher derrière les barrières de sécurité. Attention, route à forte circulation !) sur 1,4km pour prendre, à Pontaut, la route de Canejan. Au premier virage en épingle à cheveux, quitter la route pour prendre à droite le Camin Reiau (balisé GR211). Le balisage est bon. Le GR est essentiellement sur chemins et sentiers. Il reste rive droite jusqu’au pont du Pas deth Lop. Un peu avant Les, il est possible de continuer tout droit sur une petite route asphaltée ou de rester sur le GR. C’est un peu plus long mais le chemin est agréable et permet de passer devant la jolie chapelle romane Saint-Blaise. On traverse Les puis Bossòst (belle église romane). Ensuite, il passe rive gauche. Une zone après Era Bordeta s’est effondrée suite aux inondations de 2013. Je suis passé au ras de la Garonne. À voir les conditions et la remise en état de ce tronçon. Sinon, rester rive droite mais c’est plus long et avec plus de dénivelés.
Le chemin monte et descend entre la frontière et le pont du Pas deth Lop. Il est plus régulier ensuite (rive gauche). Trace GPS Fos – Vielha

9h Logistique :Tous services à Les et Bossòst. Plusieurs campings à Era Bordeta. Restaurant à Es Bòrdes. Camping avant le pont d’Arròs. Tous services à Vielha. J’ai dormi à l’hôtel Viella (demi-pension à 45€).
5 Vielha – Aneto
25km
Ancien hospice de Vielha
Ancien hospice de Vielha

Commentaires : Étape de montagne avec de très beaux paysages typiquement pyrénéens. Du dénivelé, c’est le gros morceau du trajet. Il est possible de dormir à la sortie sud du tunnel pour couper l’étape (ou si la veille, on est parti de Bossost, dans la montée dans la cabane du Pontet – voir précisions ci-dessous).
Depuis Vielha, le chemin bien indiqué monte rive droite du ruisseau Nere. La route devient piste puis on le quitte pour un sentier qui grimpe bien dans les bois. Après avoir croisé la piste de Sarraera, il continue dans les bois jusqu’à la cabane de Pontet. Il poursuit dans les pâturages pour contourner par la gauche une croupe et s’engager dans le vallon orienté est-ouest jusqu’au port de Vielha.
À la descente, il part à flanc vers l’ouest avant de revenir puis descendre franchement jusqu’au vallon des Mulleres.
On passe au dessus de la sortie sud du tunnel pour monter légèrement rejoindre un chemin rive gauche. Le suivre jusqu’en dessous du barrage de Baserca. Par la route, on croise la nationale pour monter sur 1 kilomètre jusqu’à Aneto.Trace GPS Vielha – Aneto

9h Logistique :Dans la montée, cabane du Pontet hon gardée (prévoir matelas et duvet). À la sortie sud du tunnel, l’hôpital de Vielha. 1 kilomètre plus loin le refuge de Conangles (15€ la nuit, 36€ la demi-pension. Tél. : +34 619 847 077). Le long du lac de Baserca, cabane forestière de Rases (pas de matelas, très sommaire). À Aneto, hostal rural Casa Moliné (45€ la chambre individuelle avec petit-déjeuner, 16€ le dîner – Tél.: +34 659.90.18.70).
6 Aneto – Castanesa
21km
Vers le col de Salinas
Vers le col de Salinas

Commentaires : Nouvelle étape de montagne avec le passage du col de Salinas à 2183 mètres d’altitude. Beaux paysages de pâturages et vues sur les sommets et notamment le Besiberri.
Depuis Aneto, il faut suivre la route jusqu’au relais TV. Le GR part à droite en grimpant assez directement. Il contourne la montagne pour rejoindre la route près de granges. Il reste ensuite sur la route jusqu’au premier virage en épingle à cheveux. Là, prendre à gauche une piste à flanc légèrement descendant. Elle va vers le fond du vallon pour traverser la rivière. Il faut ensuite monter vers le col de Salinas. Il est possible de couper les virages de la piste. À la cabane de bergers, quitter la piste pour monter au col en suivant le ruisseau.
La descente du col se fait d’abord en allant vers la gauche. Le GR rejoint le ruisseau du Pletillet au niveau d’une piste. La traverser pour continuer le long du ruisseau un long moment (jusque vers 1700 mètres d’altitude). Le chemin n’est pas bien marqué, rester au plus près du ruisseau.
Vers 1700 mètres d’altitude, le chemin part à flanc descendant sur la gauche pour rejoindre la piste qui dessert la vallée. La suivre jusqu’à Fonchanina puis la route (qui monte à flanc) jusqu’à Castanesa. Trace GPS Aneto – Castanesa

7h Logistique :Une cabane de bergers avant le col de Salinas. À Castanesa, hostal rural Ca de Graus (45€ la demi-pension en chambre individuelle. Tél. : +34 974.344.051.).
7 Castanesa – Obarra
26km
Monastère d'Obarra
Monastère d’Obarra

Commentaires : Sur cette étape, on quitte les paysages de montagne pyrénéenne pour trouver des paysages et une végétation plus méditerranéenne. Le balisage du GR18.1 est bon. Deux beaux monuments romans sur le parcours : l’église d’Ardanue et le monastère d’Obarra. Quelques passages mériteraient un peu plus d’entretien après Denuy. La partie dans le vallon après Laspaúles est agréable.
Le GR part juste sous l’hôtel et avant d’arriver aux premières maisons, quitte la route pour partir sur la gauche. Descente directe jusqu’à Ribera. La montée sur l’autre versant attaque juste après la dernière maison de Ribera, passe devant la chapelle. On croise la route puis continue à monter jusqu’à Denuy.
Contrairement à ce qui apparaît sur certaines cartes, à Denuy, il faut partir sur la gauche et tout de suite à droite devant la première maison. La partie entre Denuy et Ardanue était « touffue » quand j’y suis passé.
À Ardanue, on part à gauche devant la première maison et on passe devant la belle chapelle romane de style lombard. Le GR continue de monter jusqu’à Neril à 1500 mètres d’altitude (400 mètres plus haut que Ribera).
De Neril, on descend pour rejoindre la route N260 que l’on suit sur quelques mètres. Le GR qui partait sur la droite vers Suils n’était pas debroussaillé, du coup, le panneau d’entrée dans Laspaúles était juste devant et j’ai continué tout droit.
De Laspaúles, prendre en face du camping. Le GR s’oriente vers la gauche pour rejoindre Villaplana. On traverse le hameau par le haut. Le sentier agréable s’enfonce dans un vallon. Il rejoint le GR15 que l’on suit une centaine de mètres vers l’est. On descend traverser une rivière pour remonter de l’autre côté rejoindre une route. La suivre sur la droite une centaine de mètres avant de prendre le GR sur la gauche. Il part à flanc dans le Congosto de Obarra avant une ultime montée pour franchir un passage et redescendre sur Ballabriga et Obarra.
Le GR 18.1 part du monastère rive gauche du rio Isabena pour monter vers Calvera. J’ai suivi la route pour rejoindre l’hôtel (le chemin rive gauche est mal défriché. Trace GPS Castanesa – Obarra

9h Logistique : À Laspaúles : hôtel, restaurants, petite épicerie au camping, distributeur automatique de billets. À Obarra, 1km après le monastère, hôtel-restaurant (25€ la nuit+2,5€ pour le petit déjeuner, 15€ le dîner -Tél.:+34 974.34.70.80 – casalacuadreta@hotmail.com – fermé le samedi).
8 Obarra – Roda de Isabena
22km
Roda de Isabena
Roda de Isabena

Commentaires : Pas de grosses difficultés. Bon balisage, paysages méditerranéens, petits villages tranquilles et quelques jolis ponts sur le rio Isabena et un final en beauté avec le vieux pont de Roda et la petite cité épiscopale.
Depuis l’hôtel, pour récupérer le GR 18.1, après le pont, prendre la première route à gauche pour rejoindre la route qui monte à Calvera. Prendre la piste à droite qui s’enfonce dans le vallon, elle rejoint le GR 18.1 à l’endroit où il traverse la rivière avant de monter vers Morens.
À flanc, il poursuit vers Beranuy, Pardinella et Biascas de Obarra. Là, il rentre dans le vallon en passant par un délicat passage d’éboulis. Il monte jusque vers mille mètres d’altitude vers la chapelle romane en ruine de Fornons (XIIème siècle). La descente vers Serraduy del Pou se fait en lacets serrés. J’ai traversé le village par la route pour passer devant le bar…
La suite, rive gauche du rio Isabena est assez facile. Le GR passe en face de Puebla de Roda puis de Roda de Isabena pour aller jusqu’au pont médiéval avant de revenir en direction de Roda. Il ne reste plus qu’à monter au sommet de la colline. Trace GPS Obarra – Roda de Isabena

6h Logistique : À Serradúy del Pau, hôtel Casa Peix (45€ la demi-pension en chambre individuelle – Tél.: 00.34.974.54.44.30). Boulangerie. Si on rentre dans Puebla de Roda, hôtel Casa Custodio, camping Isábena, commerces, distributeur automatique de billets. À Roda : l’Hospederia 60€ la demi-pension en chambre individuelle en période creuse (très bon standing – les repas se prennent dans une superbe salle contiguë au cloître – Tél.:00.34.974.544.554). Pain, fromage et charcuterie en vente à l’Hospederia. Un restaurant.
9 Roda de Isabena – Graus
32km
En quittant Roda de Isabena
En quittant Roda de Isabena

Commentaires : Longue étape avec pour la première fois, un balisage quasi inexistant. Le marquage ne correspond pas avec les cartes IGN. Cette étape sera difficile à réaliser sans trace GPS. Les temps forts sont les superbes vues sur Roda, la colline, le clocher en ombre chinoise le matin et le Congosto d’Obarra en arrière plan. L’arrivée en fin de journée avec le soleil tombant doit être tout aussi belle. Le pont médiéval de Capella est aussi très joli et pour terminer l’arrivée à Graus avec là aussi un très joli pont médiéval et la belle place Mayor.
Premier et seul point d’eau à Capella de l’autre côté du pont.
J’ai tenté de suivre le GR 18.1 puis, pour réduire la distance de cette très longue étape, j’ai coupé directement vers El Soler pour rejoindre le GR1 sans passer par Laguarres.
Depuis Roda, commencez par prendre la route qui quitte le village. Le démarrage du GR est signalé. Il passe devant un pylône et un bâtiment en béton pour partir à gauche en descendant. Il rejoint le fond du vallon par un sentier peu marqué et parfois délicat (pentes d’éboulis). Le départ du sentier sur l’autre versant n’est pas facile à trouver. Le balisage est un peu caché. Une fois repéré, la montée est plus facile.
Il rejoint une zone de pâturages où là aussi, il n’est pas facile de se repérer. Il faut traverser une piste puis prendre la piste qui part à flanc descendant en franchissant une barrière métallique. Après être descendu dans un autre vallon, le chemin remonte sur une zone avec des bâtiments agricoles et des champs marqué Casa Chulián sur les cartes. Le sentier marqué sur certaines cartes pour rejoindre Casa Peregrín est barré par une clôture grillagée. Il faut descendre la piste jusqu’au grand bâtiment en ruine de Casa Campo pour prendre la piste à droite qui monte vers Casa Peregrín.
La suite est plus facile, il faut juste être vigilant notamment avant de rejoindre le vallon avant Guel pour ne pas louper le sentier qui part à gauche le rejoindre.
À Guel, il faut prendre sur quelques centaines de mètres la route qui monte jusqu’à un poste électrique pour prendre à gauche la piste qui rejoint Casa Farreras.
J’ai ensuite suivi la piste qui descend jusqu’à El Soler. Le GR 18.1 quitte la piste à gauche pour rejoindre le GR1 à Laguarres.
D’El Soler, j’ai suivi la route peu fréquentée (elle termine en cul de sac au village) jusqu’au pont sur le rio Isabena pour suivre le GR1 sur l’autre rive.
Le GR 1 n’est pas mieux balisé. Ne pas rester sur la piste quand elle attaque la montée mais prendre celle à droite pour rejoindre Capella (point d’eau de l’autre côté du pont médiéval). Quelques centaines de mètres après Capella, le GR quitte la piste (c’est indiqué) pour un sentier quitte monte jusqu’au village abandonné de Portaespana. Ensuite, le GR rejoint une piste qui rejoint le pont médiéval de Graus. J’ai suivi les traces bleues et blanches qui, à droite, amènent au sentier PR Mirafores de Graus. Il est entre le GR1 et le rio Isabena. Trace GPS Roda de Isabena – Graus

9h Logistique : À Capella, bars (dans le village ou à la piscine, de l’autre côté du pont, quand elle est ouverte). Tous services à Graus. Auberge municipale à 800 mètres du centre en direction de Capella (alberguedegraus@gmail.com – Tél.: 00.34.684.07.71.72). J’ai dormi à l’hôtel Lleida (au pont de la route de Capella – 45€ la demi-pension en chambre individuelle – Tél.:00.34.974.54.09.25/26 ).
10 Graus – El Grado (via Torreciudad)
22km
Torreciudad
Torreciudad

Commentaires : Étape plus courte jusqu’à El Grado en faisant le crochet par Torreciudad (18km sans ce détour). De l’Ermita San Pedro à Secastilla, il ne s’agit pas d’un chemin balisé.
J’ai rejoint l’Ermita San Pedro en montant par le chemin balisé qui passe derrière la basilique Santa-María de la Peña. Après l’Ermita (point d’eau sous le porche), là où le sentier balisé PR quitte la piste à droite, quitter aussi la piste en prenant à gauche le chemin qui monte en longeant la pinède. Il rejoint la piste plus haut. Là, prendre en face. Poursuivre en laissant une piste qui part à gauche puis une autre qui monte à droite.
À environ 900 mètres d’altitude, prendre la piste qui part en descendant sur la gauche (balisée itinéraire VTT). On aperçoit le monastère de Torreciudad puis le village de Secastilla (point d’eau à côté du four à pain et de la piscine). La piste aboutit au village. Le traverser, descendre jusqu’à la piscine pour prendre le chemin balisé PR vers Bolturina. Le sentier descend dans un vallon avant de remonter vers l’église en ruine de Bolturina.
Le sentier monte rejoindre une route qui mène à Torreciudad. La traverser pour aller au bout d’une vaste plateforme de terre qui a empiété sur le départ du chemin. Il part en descendant et rejoint l’embranchement vers Torreciudad. Possibilité d’y faire l’aller-retour.
À gauche, il mène à El Grado. On croise une première fois la route de Torreciudad, puis après l’avoir retrouvée et suivie jusqu’au barrage, prendre tout de suite après un sentier à droite qui rejoint le pont sur le rio Cinca. Trace GPS Graus – El Grado

6h Logistique : À El Grado, barrio del Cinca, hôtel Las Acacias (51€ la demi-pension en chambre individuelle – Tél. : 00.34.974.30.40.35 ). Quelques mètres plus loin hôtel Tres Caminos, tarifs du même ordre (Tél. : 00.34.974.30.40.51)
11 El Grado – Barbastro
19km
Barbastro
Barbastro

Commentaires : C’est la fin des Pyrénées. Peu de relief (tout de même, quelques montées et descentes), de la vigne, des champs d’oliviers. Sans passer par Torreciudad, il est possible de faire une très longue étape depuis Graus (attention à la chaleur avant Barbastro).
Le chemin qui suit le GR17, est balisé mais quelques passages sont mal indiqués.
Prendre la première route à droite après l’hôtel Tres Caminos. La suivre jusqu’au moment où elle part sur la droite pour prendre la piste qui longe par la gauche des bâtiments agricoles. Elle revient presque à la route principale pour s’en éloigner à nouveau.
Dans la montée, le GR quitte la piste pour descendre à droite. Là, j’ai aboutit à une zone inondée et boueuse. J’ai donc repris la piste en montant pour passer sous l’aqueduc et prendre la route asphaltée sur la gauche. Au dessus de la centrale électrique, j’ai repris une piste à gauche qui m’a ramené sur le GR en haut de la colline San Martín.
Le GR descend dans un vallon où il faut prendre à gauche vers des bâtiments agricoles. Juste avant, le GR part sur un sentier à droite. Il rejoint une piste qui va jusqu’à Costean que l’on traverse pour atteindre le fond du vallon. Suivre la piste qui monte à droite puis redescend dans un autre vallon. Après avoir traversé le ruisseau, le GR 45 continue sur la droite ; prendre le GR 17 qui lui, suit un sentier sur la gauche. Il monte rejoindre une piste qui mène à Barbastro. Trace GPS El Grado – Barbastro

4h Logistique : À Barbastro : tous services. En centre ville, dans la première rue parallèle au rio Vero après celle qui le longe rive droite : Pension Goya (27€ la chambre individuelle sans petit déjeuner – calle Argensola – Tél. : 00.34.974.311.747), Hôtel Palafox (même ordre de prix – Calle Corona de Aragón – Tél. : 00.34.974.312.461)
12 Barbastro – Berbegal (via El Pueyo)
20km
Berbegal
Berbegal

Commentaires : Pour faire la jonction avec le Camino Catalán à Berbegal, j’ai opté pour un chemin via le monastère de Pueyo. C’est un peu plus long mais l’étape est presque intégralement sur des chemins (même s’ils ne sont pas balisés).
Traverser Barbastro par la rue qui longe la cathédrale par la droite (devant le clocher), continuer tout droit jusqu’à une première fourche avec une croix, prendre la route de gauche et tout de suite après, à une nouvelle fourche, à nouveau à gauche, cette fois sur une piste (Camino de los Canónigos). Elle redevient asphaltée, passe entre deux réservoirs d’eau, continuer tout droit sur la piste après avoir traversé le canal d’irrigation jusqu’à El Pueyo (marquage GR).
Pour rejoindre Berbegal, la première option est de prendre devant la colline d’El Pueyo la piste qui rejoint les ronds-points et traverse l’autoroute à l’ échangeur.
J’ai contourné la colline au premier virage en épingle à cheveux en prenant la piste à droite puis la deuxième à gauche (marquage circuit VTT). Elle rejoint une petite route asphaltée qui va jusqu’à la nationale. En face une piste passe au dessus de l’autoroute.
Au fond du vallon, après avoir traversé le ruisseau, le chemin qui apparaît en face sur les cartes comme Camino de Berbegal n’existe pas. Soit prendre à droite puis à gauche soit faire le contraire. Cela ramène à une petite route qui va en direction de la Perdiguera. La suivre sur la droite sur 400 mètres puis prendre la piste à gauche.
Arrivé à une route, prendre en face pour traverser le canal d’irrigation, suivre un chemin et traverser ensuite une autre route. Prendre le chemin mal debroussaillé en face puis obliquer à gauche pour rejoindre une piste au pied de la colline de Berbegal. Des flèches jaunes chemin de Saint Jacques indiquent la fin de l’étape jusqu’à Berbegal. Trace GPS Barbastro – Berbegal

5h Logistique : À Berbegal : bar-restaurant, épicerie, auberge pour pèlerins (voir le site Eroski pour les informations sur le Camino Catalan jusqu’à Santa Cilia).

De Berbegal, il y a 6 étapes pour rejoindre le Camino Aragonés à Santa Cilia de Jaca.
Le Camino Catalan par San Juan de la Peña de Montserrat à Santa Cilia de Jaca est décrit avec les adresses d’hébergement sur le site Eroski . Il existe aux étapes des auberges pour pèlerins.
De Barbastro à Saragosse, il y avait un projet de Ruta Mariana reliant les deux villes puis Torreciudad et Lourdes. Il a l’air d’être abandonné. Il est possible en partie sur pistes, petites routes et portions de PR de rejoindre le chemin de l’Ebre du côté de Peñalba.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :