Autriche

L’itinéraire, des conseils pratiques, étapes, dénivelés, traces GPS de la traversée à pied de l’Autriche du sud-est (Styrie et Carinthie) de la frontière slovaque à la frontière italienne.



Autriche

Le parcours :
Comme en 2018, j’ai effectué un petit extra, un digestif après près de 3000 kilomètres à pied. Pour rejoindre la frontière italienne, le chemin classique passe par Vienne et emprunte le sentier Nordalpenweg 01 ou le sentier européen E4. J’ai opté pour une solution de facilité : une voie plus directe avec moins de dénivelés qui suit au début le chemin Zentralalpenweg 02. J’ai traversé le Burgenland frontalier et fait un bref passage en Hongrie, à Sopron. Ensuite, j’ai poursuivi dans deux régions traditionnelles de l’Autriche : la Styrie et la Carinthie. Le chemin passe par des moyennes montagnes sans difficultés. Il peut convenir en début ou fin de saison quand les conditions sont plus mauvaises en altitude ou pour ceux qui cherchent des chemins tranquilles. Arrivé en Italie, à Tarvisio, j’ai rejoint ma trace 2018 et terminé une traversée de l’Europe de l’Est de 3814 kilomètres.

Informations pratiques :

Approvisionnement :
Eau : en règle générale, pas de problème pour en trouver (voir le détail dans chaque étape).
Approvisionnement : il y a régulièrement des villages et le ravitaillement ne pose pas de problème. Il faut juste penser que dans les petits villages, les épiceries sont souvent fermées le samedi après-midi et le dimanche. En contrepartie, elles ouvrent tôt.

Hébergement : il y a quelques refuges sur le parcours et des campings au début. Les refuges peuvent avoir des jours de fermeture. Les hôtels ont des prix assez variables mais rarement en-dessous de 40€. Il y a par endroits des chambres chez l’habitant pour des tarifs comparables.

Communication : hormis les personnes âgées, presque tout le monde parle au moins un peu anglais.

Paiements – carte bancaire : les autrichiens aiment le liquide. Il est fréquent que la carte bancaire ne soit pas acceptée. Retirer des euros peut être un problème. Les seuls guichets automatiques sont parfois à l’intérieur de la banque et accessibles uniquement aux heures d’ouverture de l’établissement. Dans la plupart des villages, la seule banque est la Raiffeisen qui charge environ 3€ par retrait. En conclusion, arriver en Autriche avec le plein d’euros.

Réseaux : bonne couverture sur le parcours.

Marquage des sentiers : réseau dense et bien balisé. Parfois, le balisage est moins bon sur les sentiers locaux ou quand ils suivent momentanément une route

Climat : les montagnes autrichiennes sont verdoyantes, c’est un signe…

Sites internet :

Le site de cartographie tchèque Mapy.cz propose de belles cartes en ligne, bien détaillées, avec les sentiers. L’application est aussi très bien (voir ci-dessous).

Trace GPS – Carthographie :

Pour la préparation du tracé, j’utilise beaucoup les sites de partage de trace comme Wikiloc ou GPSies . Sur ce dernier, ainsi que sur Waymarked Trails figurent les principaux sentiers officiels comme les Nordalpenweg 01 et Zentralalpenweg 02 ainsi que les sentiers européens E4, E6…
Ensuite pour la réalisation de la trace, les sites GPSies et Wandermap permettent de tracer en suivant les routes et sentiers existants. Enfin, avec l’incontournable MyGPSfiles , j’assemble les traces, les corrige. Cela me permet d’avoir in fine une « belle » trace GPS de 3800 kilomètres.

Ensuite sur le terrain, j’utilise l’application Iphigénie. Elle permet notamment d’avoir les cartes OpenTopoMap en cache (accessibles sans connexion). Ce sont de bonnes cartes avec les sentiers, refuges et cabanes représentés. Elle permet également d’envoyer des balises pour indiquer sa position (s’il y a du réseau) ; cela peut être sécurisant dans certaines occasions.
En complément, l’application Viewranger offre à peu près les mêmes services, avec de meilleures vues satellites mais pas OpenTopoMap.
L’application Mapy.cz (voir ci-dessus) est très bien et en plus elle est gratuite. Les sentiers balisés sont représentés avec la couleur du balisage sur le terrain. Il y a aussi les informations sur les sources, points d’intérêt, abris, refuges…Il est possible de télécharger les cartes pour y avoir accès hors réseau.

Trace GPS :

La trace a été en partie reconstituée et corrigée pour enlever les erreurs de parcours. Elle peut donc être légèrement en décalage par rapport à la réalité du terrain. Il convient en l’utilisant de privilégier la réalité du terrain et notamment de prendre en compte les difficultés de certaines parties. En cas de passage sur un terrain privé, s’assurer de l’autorisation du propriétaire. Pour chaque étape, voir les informations importantes ci-dessous.
Lien pour télécharger la trace GPS : :

Les étapes :

104 Bratislava – Petronell Carnuntum
29km Commentaires : Traversée du Danube sur le pont SNP puis chemin le long du fleuve avant de rejoindre par des chemins dans la campagne le sommet du Braunsberg. Après la traversée du joli centre de Hainburg, je suis monté au Hundsheimer Berg, la dernière hauteur des Carpates. Par des chemins dans la campagne, j’ai rejoint l’itinéraire principal et Petronell Carnuntum.
D+ : 620m Logistique : Hainburg : tous services. Hundsheimer Berg : petit refuge non gardé. Petronell Carnuntum : épicerie, camping, bars, restaurants, hôtels.
105 Petronell Carnuntum – Purbach
37km Commentaires : De Petronell Carnuntum, j’ai suivi le balisage du Zentralalpenweg 02. Il passe d’abord sur des chemins dans la campagne puis petite route avec beaucoup de cyclistes. Profil de l’étape tout plat.
D+ : 120m Logistique : Dans tous les villages autour du lac de Neusiedler, il y a des campings, hôtels, épiceries.
106 Purbach – Sopron
36km Commentaires : Poursuite sur le Zentralalpenweg 02 jusqu’à Mörbish am See avec toujours essentiellement cette petite route empruntée surtout par des cyclistes. Les villages (notamment Rust) sont plus beaux que la veille. Ensuite jusqu’à Fertőrákos, par un chemin qui traverse la frontière puis sentier balisé jusqu’à Sopron.
D+ : 300m Logistique : Dans tous les villages autour du lac de Neusiedler, il y a des campings, hôtels, épiceries. Fertőrákos : pensions. Sopron : tous services.
107 Sopron – Scheiblingkirchen
44km Commentaires : Une fois sur les collines au-dessus de la ville de Sopron, il y a des chemins balisés dans la forêt jusqu’à la frontière autrichienne. Ensuite, j’ai pris en partie des pistes forestières (parfois balisées) et quelques jonctions dans la forêt. J’ai évité une section du Zentralalpenweg 02 qui me paraissait être trop souvent sur la route. Je l’ai récupéré au-dessus de Sieggrabben puis suivi le Nordalpenweg 01A. Ensuite, alternance de parties sur la route et de chemins. Le balisage est parfois léger. Je ne l’ai pas non plus suivi fidèlement car il fait parfois des détours.
D+ : 1200m Logistique : Hors localités, je n’ai pas vu d’eau (quelques ruisseaux par endroits). Le 15 août, beaucoup de commerces fermés donc je ne suis pas sûr qu’ils sont ouverts en temps normal. Hochwolkersdorf et Bromberg : hôtel et épicerie. Thernberg : bar et restaurant. Innershildgraben : restaurant. Scheiblingkirchen : épicerie, bar, restaurant.
108 Scheiblingkirchen – Stuhleck (Refuge Alois-Günther-Haus)
38km Commentaires : Sur le Nordalpenweg 01A jusqu’un peu après Ödenkirchen. Ensuite chemin balisé (bleu) jusqu’à Kirchberg am Wechsel. Ensuite montée vers Steyersberger Schwaig (balisage rouge) et j’ai récupéré le Zentralalpenweg 02 au-dessus.
D+ : 2340m Logistique : Avant et après Steyersberger Schwaig plusieurs sources. Haßbach : café, boucherie (petite épicerie). Ödenkirchen : hôtel. Kirchberg am Wechsel : tous services. Steyersberger Schwaig : restaurant. Stuhleck : refuge Alois-Günther-Haus
109 Stuhleck (Refuge Alois-Günther-Haus) – Straßegg
38km Commentaires : Poursuite sur le Zentralalpenweg 02. Il est aussi balisé Alpannonia et chemin de Mariazell. Chemin facile sur de larges crêtes équipées d’éoliennes. Passage par les cols à Alpl, Schanzattel.
D+ : 1080m Logistique : Refuges : Roseggerhaus. Schutzhütte Hauereck. À la route d’Alpl, hôtel Schlagobersbauer.  Schanzsattel et Straßegg : hôtel.
110 Staßegg – Pernegg an der Mur
25km Commentaires : En suivant en gros le Zentralalpenweg 02 avec parfois des sentiers plus directs ou évitant la route.
D+ : 880m Logistique : Refuge Stoahandhütte. Teichalm : hôtels et restaurants. Mautstatt : chambres. Pernegg an der Mur : tous services.
111 Pernegg an der Mur – Refuge Gleinalm Schutzhaus
35km Commentaires : Toujours sur le Zentralalpenweg 02 avec quelques petites variantes.
D+ : 2590m Logistique : Quelques rares sources et les refuges pour l’eau. Hochalm (possibilité de dormir). Refuge Gleinalm Schutzhaus
112 Refuge Gleinalm Schutzhaus – Salzstiegl
28km Commentaires : En partie sur la Via Alpina mauve et le sentier européen E6.
D+ : 1010m Logistique : Source à la bergerie avant de monter vers le Ternbachkogel. Fontaine entre Gaberl et Almhaus et entre Almhaus et Salzstiegl. Gaberl : refuge, hôtel et restaurant. Refuge et restaurant Altes Almhaus. Salzstiegl : refuges au col, hôtel en bas.
113 Salzstiegl – Sankt Martiner am Silberberg
37km Commentaires : Au-delà du col de Peterer, j’ai laissé les chemins balisés pour descendre sur Reichenfels par des pistes forestières et quelques petites jonctions en sentiers ou en forêt. J’ai vu une carte à Reichenfels qui montre un chemin balisé qui part du col et passe entre les sommets Peterer Kogel. Ensuite chemin balisé qui monte en direction du Zöhrerkogel. Il y a une longue partie sur une petite route goudronnée avant de trouver des chemins sous le Zöhrerkogel et pour descendre à Sankt Martiner am Silberberg.
D+ : 1500m Logistique : De l’eau régulièrement. Peterer Hutte sous le Peterer Kogel. Reichenfels : tous services. Feldalm Hutte sous le Zöhrerkogel. Refuge St Martiner Hutte. Sankt Martiner am Silberberg : hôtel.
114 Sankt Martiner am Silberberg – Gurk
45km Commentaires : Chemin balisé jusqu’à Friesach (beau village) via Zeltschach. J’ai ensuite voulu passer par Gurk pour sa belle cathédrale romane et parce que j’avais des doutes sur le chemin que j’avais prévu après Straßburg. Le chemin balisé qui va à Gurk passe par Straßburg puis suis la route (en fait, il y a une piste cyclable séparée de la route). J’ai préféré continuer en hauteur jusqu’au niveau du col de Prekowa et suivre un chemin balisé jusqu’à Gurk. Cela rallonge (il y a aussi une option via une petite route en hauteur au nord de la route principale).
D+ : 1690m Logistique : Plusieurs points d’eau sur le parcours. Zeltschach : pizzeria. Friesach : tous services. Gurk : hôtels, restaurants, épicerie.
115 Gurk – Sirnitz
27km Commentaires : Chemin balisé de Gurk en direction de Pisweg puis Zammelsberg et jusqu’à Sirnitz.
D+ : 1000m Logistique : De l’eau sur le parcours. Zammelsberg : bar, épicerie. Sirnitz : hôtel, épicerie, banque
116 Sirnitz – Arriach
33km Commentaires : Chemin balisé de Sirnitz jusqu’à la piste qui descend à Gurk. Ensuite, par des pistes forestières, je suis monté en direction du Dürrer Baum (à nouveau balisé sur le haut). La descente sur Arriach est en partie balisée et majoritairement sur des chemins.
D+ : 1540m Logistique : De l’eau sur le parcours. Gurk : hôtels. Arriach : hôtel, épicerie, banque.
117 Arriach – Bad Bleiberg
29km Commentaires : Chemin à flanc jusqu’à Afritz. J’ai loupé l’embranchement du sentier qui descend vers le fond de la vallée en continuant sur une vieille piste qui est ensuite eboulée et délicate à passer. Ensuite, chemins balisés jusqu’au col. J’ai retrouvé le balisage dans la descente sur Puch. De Töplitsch à Bad Bleiberg : bon sentier balisé passant par le sommet Spitzeck.
D+ : 1830m Logistique : Afritz et Verditz : hôtels. Puch et Töplitsch : café et restaurants. Bad Bleiberg : hôtels, restaurants, supermarché.
118 Bad Bleiberg – Tarvisio
27km Commentaires : Chemin balisé de Bad Bleiberg à Nötsch im Gailtal qui passe le massif du Dobratsch par un petit col. De Freistritz an der Gail à Tarvisio par des pistes forestières et le Prati del Bartolo.
D+ : 1070m Logistique : Nötsch im Gailtal et Freistritz an der Gail : tous services.

Longues randonnées dans le monde : itinéraires, étapes, conseils pratiques, hébergement, traces GPS, récit.

%d blogueurs aiment cette page :