Autriche

L’itinéraire, des conseils pratiques, étapes, dénivelés, traces GPS de la traversée à pied de l’Autriche du sud-est de la frontière slovaque à la frontière italienne.


Autriche

Le parcours :
A Bratislava, j’en aurai terminé de ma traversée de l’Europe de l’Est. L’Autriche fait partie de l’Europe Centrale, la Mitteleuropa. J’ai quand même prévu un petit extra, un digestif après près de 3000 kilomètres à pied. Pour rejoindre la frontière italienne, le chemin classique passe par Vienne et emprunte le sentier Nordalpenweg 01 ou le sentier européen E4. Comme je risque d’être en partie repu, j’ai opté pour une solution de facilité : une voie plus directe avec moins de dénivelés qui suit au début le chemin Zentralalpenweg 02. Je traverserai le Burgenland frontalier et ferai un bref passage en Hongrie. Ensuite, je poursuivrai par deux régions traditionnelles de l’Autriche : la Styrie et la Carinthie. Arrivé en Italie, à Tarvisio, j’aurai rejoint ma trace 2018 et il sera sûrement temps de rentrer à la maison.

Informations pratiques :

Approvisionnement :
Eau, nourriture, cartouches de gaz

Hébergement :

Communication :

Paiements – carte bancaire :

Réseaux :

Marquage des sentiers :

Climat :

Passages de frontière :

Sites internet :

Le site de cartographie Kompass.de propose de belles cartes en ligne, bien détaillées, avec les sentiers pas seulement pour cette région mais aussi au-delà.

Trace GPS – Carthographie :

Pour la préparation du tracé, j’utilise beaucoup les sites de partage de trace comme Wikiloc ou GPSies . Sur ce dernier, ainsi que sur Waymarked Trails figurent les principaux sentiers officiels comme les Nordalpenweg 01 et Zentralalpenweg 02 ainsi que les sentiers européens E4, E6…
Ensuite pour la réalisation de la trace, les sites GPSies et Wandermap permettent de tracer en suivant les routes et sentiers existants. Enfin, avec l’incontournable MyGPSfiles , j’assemble les traces, les corrige. Cela me permet d’avoir in fine une « belle » trace GPS de 3800 kilomètres.

Ensuite sur le terrain, j’utilise l’application Iphigénie. Elle permet notamment d’avoir les cartes OpenTopoMap en cache (accessibles sans connexion). Ce sont de bonnes cartes avec les sentiers, refuges et cabanes représentés. Elle permet également d’envoyer des balises pour indiquer sa position (s’il y a du réseau) ; cela peut être sécurisant dans certaines occasions.
En complément, l’application Viewranger offre à peu près les mêmes services, avec de meilleures vues satellites mais pas OpenTopoMap.

Trace GPS :

Il s’agit d’un projet de tracé. Le départ est prévu au printemps 2019 et le tracé évoluera en fonction des réalités du terrain. Pour chaque étape, voir les informations importantes ci-dessous.
Lien pour télécharger la trace GPS : :

Les étapes :

1 Départ – Arrivée
Xkm Commentaires : . Dénivelé Xm.
D+ : Logistique :Pour les informations pratiques.
%d blogueurs aiment cette page :