Conques – Toulouse

L’itinéraire, les étapes, l’hébergement. Superbe itinéraire peu fréquenté. Il est à la fois chargé de sites historiques, de témoignages d’anciennes voies de pèlerinage et de paysages variés.


Le récit sur Amazon en format liseuse Kindle compatible Apple IOS et Androïd :

Suivre les étoiles – D’Aix la Chapelle à Compostelle 

Suivre les étoiles

Une nuit Saint-Jacques apparut à Charlemagne et lui demanda de partir libérer son tombeau. Pour cela, il devait suivre le chemin d’étoiles, la voie lactée qui le mènerait en Galice. L’empereur partit d’Aix la Chapelle, guerroya contre les sarrasins et parvint à Compostelle.
Légende, oui mais qu’importe. Partir et suivre les étoiles, la légende est belle et elle va guider mes pas. Partir et avancer lentement, au rythme le plus naturel pour l’homme, la marche. Retrouver un rythme calme. Aller chaque jour un peu plus loin. Avoir 3000 kilomètres d’inconnu, de découverte devant moi…
Je suis parti et j’ai avancé chaque jour un peu plus. J’ai découvert au fil de mon chemin la grande et la petite histoire, la vraie et la fausse histoire du pèlerinage, ses légendes et ses rites.
Je suis parti et progressivement le chemin de Saint-Jacques s’est emparé de moi.

Vous irez vous aussi à la rencontre du chemin et de son histoire. A travers ses mythes, ses légendes, vous découvrirez une autre vision du pèlerinage.

En fin d’ouvrage, le guide des étapes vous donnera des informations pratiques pour vous aussi vous lancer sur ces voies peu fréquentées telles que la via Mosana, le GR654 (Namur-Vézelay), Vézelay-Cluny par le Morvan, Cluny-Le Puy par la ligne de partage des eaux, Conques-Toulouse ou Toulouse-Le Somport par Saint-Bertrand de Comminges.

Retrouvez l’ouvrage « Suivre les étoiles » sur Amazon. 2,99€ (avec TVA française)


Itinéraire de Conques à Toulouse

Superbe itinéraire peu fréquenté. Il est à la fois chargé de sites historiques, de témoignages d’anciennes voies de pèlerinage et de paysages variés. Beaucoup de parties sur les chemins et assez sauvages.

Lever de soleil à Cordes sur Ciel
Lever de soleil à Cordes sur Ciel

Historique : Peyrusse le Roc, Villeneuve d’Aveyron, Villefranche de Rouergue, Najac, Laguépie, Cordes, Gaillac, Rabastens et Toulouse.
Témoignages Saint Jacques : hospices pèlerins à Peyrusse le Roc, Villefranche, Najac, Cordes et Toulouse. Fresques Saint Jacques à Villeneuve d’Aveyron. Capelette Saint Jacques à Cordes. Fresques à Rabastens (patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Compostelle). Saint Sernin et Hôtel Dieu Saint Jacques à Toulouse (tous les deux inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Compostelle).
Paysages : très vallonné et verdoyant dans le bassin minier, le causse et sa flore caractéristique, la vallée sauvage de l’Aveyron, le vignoble gaillacois.

Un guide a été édité par la FFRP sur cet itinéraire (en vente dans toutes les bonnes librairies). J’ai suivi le GR jusqu’après Cordes. De Gaillac à Rabastens, j’ai opté pour une solution plus directe en longeant le Tarn.

Du Puy à Conques : un très bon guide à télécharger avec hébergements, informations touristiques…sur le site de l’office du tourisme du Puy : guide du Puy à Livinhac le Haut

Sites internet pour Conques-Toulouse :

Vous pouvez télécharger le guide des informations pratiques sur le site de l’office du tourisme de Conques
Sur le site xacobeo.fr, une page avec une liste élargie d’hébergements
Site consacré au trajet Conques-Toulouse avec beaucoup d’information à la fois culturelles et sur le trajet
Site de l’association du Bas Rouergue vers Compostelle avec descriptif des étapes à télécharger en pdf
Site avec traces GPS du parcours et photos : Les balades et randos de Fred
Fédération Française de Randonnée Pédestre – Midi-Pyrénées : voir plus bas dans les commentaires le lien vers la page consacrée à Conques-Toulouse. Vous y trouverez aussi les informations sur le guide Conques-Toulouse de la FFRP.

Carthographie sur le web :

France (cartes de l’Institut Géographique National) : http://www.geoportail.fr/ avec l’application Iphigénie sur l’Apple Store : http://iphigénie.com/?lang=fr


Description des étapes

Trace GPS de Conques à Toulouse et de l’ensemble du parcours (trace reconstituée a posteriori)

1 Conques – Cransac
23km Profil de l’étape : Sur la partie commune avec le GR65, belle montée après le pont des pèlerins de Conques. Ensuite si on passe par Noailhac, 1 km en montant pour rejoindre la chapelle Saint Roch. Après Firmi, successions de petites côtes
6h Commentaires : Bon balisage à partir de l’embranchement du GR62B en haut avant d’entamer la descente sur Firmi. Pour la chambre d’hôte La Bastide du Puech, rajouter 1km (sur la route de Bournazel)
Logistique : document à télécharger (voir ci-dessus) ou sur le site xacobeo.fr, une page avec une liste élargie d’hébergements. Le gîte d’étape de Cransac n’étant pas disponible, j’ai dormi à la chambre d’hôte La Bastide du Puech . Tarif pèlerin intéressant pour la demi-pension (34€)
2 Cransac – Peyrusse le Roc
20,5km Profil de l’étape : vallonné au début avec montée sur Valzergues. Ensuite plat sauf l’arrivée sur Peyrusse avec une petite côte.
5h30 Commentaires : De la chambre d’hôte La Bastide du Puech, je ne suis pas redescendu par Cransac et Aubin. Je suis passé par un agréable itinéraire, parfois balisé PR avec petites routes et chemins via La Plantade, Le Moulin à Vent, Le Bac, Parpaillou, Le Cayla et la Croix de Campargue. J’ai compté au total 19km pour l’étape par ce trajet en faisant le crochet par Valzergues. Balisage par ce village ou direct mais le village de Valzergues est beau et cela ne fait pas un gros détour. Bel itinéraire avec des vues sur le Plomb du Cantal. Balisage GR régulier. A partir de Valzergues, le balisage Saint-Jacques est moins régulier que sur la première partie, ce qui peut faire douter…se fier au GR.
Logistique : document à télécharger (voir ci-dessus) ou sur le site xacobeo.fr, une page avec une liste élargie d’hébergements . En complément, il y a une boulangerie à Galgan. Le gîte d’étape de Peyrusse le Roc est niché au cœur du vieux village. Confortable, beau village, bar restaurant à côté …Peyrusse le Roc, une belle étape sur le chemin.
3 Peyrusse le Roc – Villefranche de Rouergue
30km Profil de l’étape : pas de réelles difficultés. On descend sur les ruines de Peyrusse ensuite quelques petites montées dans le causse et une dernière avant Villefranche
8h Commentaires : S’arrêter à Villeneuve fait un peu court, aller jusqu’à Villefranche fait une bonne étape. Heureusement, les parties dans le causse assez plates et droites permettent de bien avancer. Beau démarrage dans les ruines de Peyrusse avec l’église ruinée, la synagogue, l’ancien hospice et le château. Les fresques liées à Saint Jacques à Villeneuve valent la peine. Le parcours sur le causse est agréable, souvent ombragé. Après Saint Rémy et jusqu’avant Villefranche parcours sur bitume moins attrayant. Bon balisage mais distrait, je n’ai pas fait le petit crochet vers la source vauclusienne de la Diège. Ensuite au niveau du lieu dit Bel Air, j’ai suivi le balisage GR qui descend vers Saint Remy. Je n’ai retrouvé le balisage Saint Jacques qu’au niveau de la rocade de Villefranche.
Logistique : document à télécharger (voir ci-dessus) ou sur le site xacobeo.fr, une page avec une liste élargie d’hébergements. A noter que le Foyer des Jeunes Travailleurs a malheureusement fermé au printemps 2013. Pour le gîte d’étape de la Gasse, un peu à l’extérieur de la ville, il faudra compter 2km de plus. L’hôtel des Fleurines propose des chambres et des tarifs pour les pèlerins.
4 Villefranche de Rouergue – Najac
25km Profil de l’étape : 3 montées au dessus de l’Aveyron. Après Monteils belle grimpette. Celle avant Najac est progressive et bien ombragée. Environ 600m dans la journée
7h Commentaires : Balisage sur le causse parfois moins présent mais il suffit d’aller tout droit. Pas mal d’ombre sur le causse et autour de l’Aveyron.
Logistique : document à télécharger (voir ci-dessus) ou sur le site xacobeo.fr, une page avec une liste élargie d’hébergements .
5 Najac – Cordes sur Ciel
28km Profil de l’étape : une seule montée franche après le pont Saint Blaise à Najac puis succession de collines après Laguépie
8h Commentaires : Étape superbe : la traversée de Najac, passage devant l’ancien hôpital accueillant les pèlerins en face de l’église Saint Jean. Vue superbe sur Najac depuis le Bastit. Beau chemin le long de l’Aveyron. Montée face au château de Laguépie. Arrivée avec la colline de Cordes face à soi. On suit le GR36 tout le temps. Le balisage est bon (par contre beaucoup moins de balises Saint Jacques que les jours précédents)
Logistique : document à télécharger (voir ci-dessus) ou sur le site xacobeo.fr, une page avec une liste élargie d’hébergements. Un nouveau gite en 2013 : Gîte Ahuti, 12 Grand-rue de l’Horloge. 12€/nuit. Tél: 06 81 03 40 56.
6 Cordes sur Ciel – Gaillac
29km Profil de l’étape : gentilles collines au démarrage
7h Commentaires : Beau démarrage avec la bastide de Cordes dans le dos. Balisage GR jusqu’à Cahuzac mais pas Saint Jacques. Ensuite, j’ai pris un traçage GR46B. Le futur chemin sort en fait de Cahuzac par le GR46. Je n’ai pas vu de balisage Saint Jacques de la journée.
Logistique : document à télécharger (voir ci-dessus) ou sur le site xacobeo.fr, une page avec une liste élargie d’hébergements . En complément pour le logement, l’office de tourisme m’a donné 2 adresses : Maison de retraite des dominicaines (une chambre pour les pèlerins) – M et Mme Dawson – 29 rue Grande Côté – Tél : 0563572632 (4 couchages, cuisinette, donativo)

Après Gaillac, le chemin passe au pied des collines pour rejoindre Rabastens. Je préfère suivre une voie plus directe le plus proche du Tarn.
Ce chemin suit une voie plus historique : Vieux chemin de Toulouse à la sortie de Gaillac, chapelle d’Avens (Charles le Chauve, petit fils de Charlemagne y rédige en 844 une charte en faveur de l’église Saint-Étienne et Saint-Jacques de Toulouse), château de Lastours, les couverts de l’Isle sur Tarn, château de Saint Géry).
Il permet de rejoindre Rabastens en 18km au lieu de 27.
Il emprunte des chemins et petites routes avec juste deux courts tronçons sur la nationale.
Itinéraire : quai Saint Jacques à Gaillac, chemin qui monte au bout, puis derrière le centre commercial, aérodrome de Gaillac, chapelle d’Avens, château de Lastours, la Pissa, Foundapissa (avec un bout de nationale entre les deux). L’Isle sur Tarn. Bramefan. Château de Saint Géry. Saint Amans. Rabastens.

Publicités

4 réflexions sur « Conques – Toulouse »

  1. Très beau chemin parcouru en juin 2015.
    En suivant l’ensemble du topo de la FFR. Davantage un GR peu fréquenté qu’un chemin jacquaire.
    Splendide jusqu’à Cordes. Moins intéressant, à mon avis, à partir de Gaillac.

    Commode, cependant, pour un pèlerin désireux de passer de la voie du Puy au chemin d’Arles.

    Geneviève.

    1. Effectivement, c’est un beau chemin. Après Gaillac, je trouve dommage que le GR évite L’Isle sur Tarn (j’y suis passé en quittant le GR après Gaillac). J’ai aimé aussi Rabastens pour les splendides peintures à Notre-Dame du Bourg et l’accueil à l’office de tourisme.

  2. Nous avons parcouru ce chemin (GR pas pèlerin) fin juillet et début août, ravis des beaux paysages, la signalisation GR est partout correcte à part à l’arrivée à Najac où sous le pont SNCF les signalisations sont barrées par un voisin indélicat. Merci également aux hôteliers pour leur accueil chaleureux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :